Page 15 sur 17

Re: Superman, la légende des comics

MessagePosté: Ven 15 Déc 2017, 14:00
par mario
Ni l’un ni l’autre.

Déjà gosse, les super-héros de DC me tombaient des mains. C’était routinier, intemporel, convenu, sans surprise.

Je préférais Marvel. C’était des feuilletons avec un à suivre qui donnait envie. Les personnages évoluaient ainsi que leur environnement. Le drame était vraiment dramatique. L’humour humoristique. Les affaires de cœur comptaient pas pour du beurre.

Bon, avec temps, tout s’est aplani. Marvel et DC c’est désormais pareil.

Au cinéma ( je ne lis pas les comics actuels ) je préfère Superman à Batman. C’est plus fun. Batman est trop sombre et sérieux. Avec sa grosse voix, son costume à cornes et ses gadgets, je le trouve même ridicule.

Mais je préfère encore et toujours les films tirés de Marvel à ceux inspirés par DC.

Re: Superman, la légende des comics

MessagePosté: Sam 16 Déc 2017, 16:46
par Tounga
Oui Batman se démarque plus que Superman, mais je trouve qu'actuellement la série est intéressante avec ce Superman d'une dimension alternative, même si j'aurais préférè que l’univers DC ne parte pas en vrille comme il est parti, mais bon chez Marvel c'est la même chose, même triste chose, un manque d'inspiration pour nous maintenir en haleine, avec du coup de renaissances a tirelarigot,......

Re: Superman, la légende des comics

MessagePosté: Sam 16 Déc 2017, 17:27
par reedff
Tounga a écrit:Oui Batman se démarque plus que Superman, mais je trouve qu'actuellement la série est intéressante avec ce Superman d'une dimension alternative, même si j'aurais préférè que l’univers DC ne parte pas en vrille comme il est parti, mais bon chez Marvel c'est la même chose, même triste chose, un manque d'inspiration pour nous maintenir en haleine, avec du coup de renaissances a tirelarigot,......

Ce nouveau Superman n'est pourtant pas si nouveau que ça, il a quand même eu 226 numéros depuis 1987 sans compter les Action Comics et autres, il fut pour moi le plus réussi des différents Superman. Le dernier celui de News 52 était bien pâlichon et en plus il avait perdu son slip rouge. :ane:

Re: Superman, la légende des comics

MessagePosté: Jeu 21 Déc 2017, 07:08
par sill valt
Pour répondre à la question de reedff et même si les personnages ont tellement connu de changements Superman reste mon préféré. Du moins le Superman des origines.

Tout d’abord, je trouve que le processus d’identification fonctionne moins bien avec Bruce Wayne qu’avec Clark Kent. Wayne reste un leader, brillant, mondain, méthodique il est finalement trop éloigné d’un lecteur ordinaire. Kent c’est le type moyen, maladroit, complexé. A partir de là Superman m'a tout de suite intéressé, car il nous parle plus du monde réel, Wayne est trop distant.

Ensuite le processus narratif est plus riche (du moins potentiellement) avec Superman qu’avec Batman. Derrière d’habiles trouvailles scénaristiques (notamment avec son adversaire de toujours, le Joker) Batman s'agite finalement dans un horizon assez limité. C’est l’éternelle histoire du justicier masqué qui traque les mêmes méchants et qui lutte aussi contre ses propres démons. Superman au contraire bouleverse la conception du récit, il est à la fois celui peut vivre des aventures dans quantités de mondes possibles et celui qui peut même inverser le cours du temps ! A partir de là comment ne pas rêver avec un tel personnage ? Et d'ailleurs on a tous en mémoire cette scène au cinéma (avec Christopher Reeve) qui ne sera jamais égalée, car d'un geste Superman à ébranlé le Monde. C'est beau, et si riche en significations aussi !

Enfin la résonnance de l’œuvre est plus forte avec Superman qu’avec Batman. Au fond ce dernier malgré ses faiblesses, ses névroses, son passé qui le hante, ses idéaux de justice contrariés, conserve néanmoins l’espoir d’un changement. Superman malgré toute sa puissance est condamné au contraire à ne jamais réaliser ses rêves, à ne jamais vivre vraiment comme un humain car il est marqué par une essence originelle qui le place en situation d’étranger à ce monde. La plus belle des trouvailles, c'est même l'ironie suprême, fait que ce personnage qui peut sauver les nations doit finalement se contenter lui aussi de n'être qu'un justicier costumé, un boy scout de plus, de peur d’être encore plus écarté de ce monde.

Dans Gotham, Bruce Wayne pour le meilleur et le pire est au milieu des siens, Superman même envié, même salué par les hommes se heurte à sa propre condition qui le placera éternellement loin des autres. Et toute la méditation du monde, dans sa forteresse de solitude, ne lui apportera jamais de solution…

Superman et Clark Kent c'est la double solitude dans un seul personnage. Celle d'un silver surfer, d'un étranger venu des étoiles, et d'un Peter Parker à lunette méprisé par les siens. Superman n'a vraiment pas volé son titre de légende des comics. :wink:

Re: Superman, la légende des comics

MessagePosté: Jeu 21 Déc 2017, 13:33
par nano
sill valt a écrit:

Tout d’abord, je trouve que le processus d’identification fonctionne moins bien avec Bruce Wayne qu’avec Clark Kent. Wayne reste un leader, brillant, mondain, méthodique il est finalement trop éloigné d’un lecteur ordinaire. Kent c’est le type moyen, maladroit, complexé. A partir de là Superman m'a tout de suite intéressé, car il nous parle plus du monde réel, Wayne est trop distant.
:


Ah... c'est pour ça que je m'identifie à Batman.

Re: Superman, la légende des comics

MessagePosté: Jeu 21 Déc 2017, 16:20
par Jean-Louis
sill valt a écrit:Et d'ailleurs on a tous en mémoire cette scène au cinéma (avec Christopher Reeve) qui ne sera jamais égalée, car d'un geste Superman a branlé le Monde. C'est beau, et si riche en significations aussi !


:o Vraiment ??? :o

Oups ! je m'aperçois qu'une lettre a sauté lors de la citation ; sans doute un bug... :arfl:

Re: Superman, la légende des comics

MessagePosté: Jeu 21 Déc 2017, 18:37
par MacMalice
nano a écrit:
sill valt a écrit:

Tout d’abord, je trouve que le processus d’identification fonctionne moins bien avec Bruce Wayne qu’avec Clark Kent. Wayne reste un leader, brillant, mondain, méthodique il est finalement trop éloigné d’un lecteur ordinaire. Kent c’est le type moyen, maladroit, complexé. A partir de là Superman m'a tout de suite intéressé, car il nous parle plus du monde réel, Wayne est trop distant.
:


Ah... c'est pour ça que je m'identifie à Batman.


C'est une évidence pour nous tous mon cher Batnano!

Re: Superman, la légende des comics

MessagePosté: Jeu 21 Déc 2017, 19:00
par reedff
Je partage totalement ton point de vu SillValt; On s'ennuie moins avec Superman, il peut parcourir le monde et les univers. Batman est condamné à rester sur Gotham, l'ennui arrive rapidement, la déprime aussi. J'aime le Batman des années 50 et 60. Celui de Miller est trop noir il sera l'exemple suprême pour tous les auteurs qui lui succéderont.

Re: Superman, la légende des comics

MessagePosté: Jeu 21 Déc 2017, 19:45
par pouik
nano a écrit:
sill valt a écrit:

Tout d’abord, je trouve que le processus d’identification fonctionne moins bien avec Bruce Wayne qu’avec Clark Kent. Wayne reste un leader, brillant, mondain, méthodique il est finalement trop éloigné d’un lecteur ordinaire. Kent c’est le type moyen, maladroit, complexé. A partir de là Superman m'a tout de suite intéressé, car il nous parle plus du monde réel, Wayne est trop distant.
:


Ah... c'est pour ça que je m'identifie à Batman.


tu confonds, toi c'est Bad Man :lol:

Re: Superman, la légende des comics

MessagePosté: Jeu 21 Déc 2017, 19:45
par sill valt
Jean-Louis a écrit:
sill valt a écrit:Et d'ailleurs on a tous en mémoire cette scène au cinéma (avec Christopher Reeve) qui ne sera jamais égalée, car d'un geste Superman a ébranlé le Monde. C'est beau, et si riche en significations aussi !


:o Vraiment ??? :o :


Pour tenter de l’expliquer simplement, disons que Superman en sauvant Lois Lane propose autre chose qu’une simple confrontation entre des valeurs antithétiques. Il dépasse le bien et le mal, l’ordre et le chaos, la vie et la mort. Il accomplit une double révolution (temporelle et narrative) car en usant de ses pouvoirs (ce n’est pas pour rien que Siegel et Shuster le voyait au départ comme un être inquiétant) il nous montre que rien n’est jamais irréversible.

Pas étonnant qu’il soit difficile de faire plus fort comme séquence dans un film de superhéros où l’usage est plutôt de nous conduire vers une confrontation ultime.

En faisant éclater le cadre traditionnel du récit, tout devient alors possible. L’enjeu narratif est immense et DC ne se privera d’exploiter (trop sans doute) ce procédé.

Ironiquement d’ailleurs l’on voit dans Crisis on Infinite Earth un superman orphelin d’un monde qui a disparu.

Qu’à cela ne tienne ! Dieu crée, l’homme détruit et…

Superman reconstruit ! :good:

Qui dit mieux ? Quel scénariste ne rêverait pas de bosser avec de telles cartes en main ? c’est quand même autre chose que les rondes de nuit de Batman et les introspections qu’il mène sur son âme. Ceci dit cela n'empêche pas de belles histoires chez Batman et des histoires souvent affligeantes chez Superman. Disons juste que Superman est potentiellement plus riche comme personnage à tous les niveaux cités plus haut. Alors oui cela me semble évident.

Jean-Louis a écrit:Oups ! je m'aperçois qu'une lettre a sauté lors de la citation ; sans doute un bug... :arfl:


Eheheh !
L'imperfection supposée de la technologie n'est rien au regard de la faiblesse humaine...
Et puis les machines ont aussi cet avantage fabuleux de très vite redresser ce que l’homme à tordu. Je rajoute donc à nouveau la lettre manquante. :wink:

Re: Superman, la légende des comics

MessagePosté: Jeu 21 Déc 2017, 19:48
par sill valt
pouik a écrit:
nano a écrit:
sill valt a écrit:

Tout d’abord, je trouve que le processus d’identification fonctionne moins bien avec Bruce Wayne qu’avec Clark Kent. Wayne reste un leader, brillant, mondain, méthodique il est finalement trop éloigné d’un lecteur ordinaire. Kent c’est le type moyen, maladroit, complexé. A partir de là Superman m'a tout de suite intéressé, car il nous parle plus du monde réel, Wayne est trop distant.
:


Ah... c'est pour ça que je m'identifie à Batman.


tu confonds, toi c'est Bad Man :lol:


Non c'est LugMan ! :D Et il est imbattable sur ce terrain.

Re: Superman, la légende des comics

MessagePosté: Jeu 21 Déc 2017, 19:51
par MacMalice
Justement c'est la force de Batman et de ces scénaristes, faire d'un homme "normal" un superhéros! Il faut un peu plus d'imagination, je pense :debil:

Je trouve qu'il y a plus de bons Batman que de bons Superman (mais je ne suis pas un expert)! Après le "autrefois c'était mieux", je ne suis pas un adepte... c'était différent! A chaque époque, ses normes, ses mythes, ses héros et ses superhéros!
Le Batman de Miller n'est pas noir du tout pour moi, il est plus ancré et encré dans la réalité... il fait peut-être moins rêver mais ce Batman est un chef d’œuvre (pour moi)!

Re: Superman, la légende des comics

MessagePosté: Jeu 21 Déc 2017, 21:00
par nano
MacMalice a écrit:Justement c'est la force de Batman et de ces scénaristes, faire d'un homme "normal" un superhéros! Il faut un peu plus d'imagination, je pense :debil:

Je trouve qu'il y a plus de bons Batman que de bons Superman (mais je ne suis pas un expert)! Après le "autrefois c'était mieux", je ne suis pas un adepte... c'était différent! A chaque époque, ses normes, ses mythes, ses héros et ses superhéros!
Le Batman de Miller n'est pas noir du tout pour moi, il est plus ancré et encré dans la réalité... il fait peut-être moins rêver mais ce Batman est un chef d’œuvre (pour moi)!


En effet c'est "Biteman" qui est noir.
Pour le reste je suis d'accord avec toi.

Re: Superman, la légende des comics

MessagePosté: Jeu 21 Déc 2017, 21:34
par Jean-Louis
sill valt a écrit:Pour tenter de l’expliquer simplement, disons que Superman en sauvant Lois Lane propose autre chose qu’une simple confrontation entre des valeurs antithétiques. Il dépasse le bien et le mal, l’ordre et le chaos, la vie et la mort. Il accomplit une double révolution (temporelle et narrative) car en usant de ses pouvoirs (ce n’est pas pour rien que Siegel et Shuster le voyait au départ comme un être inquiétant) il nous montre que rien n’est jamais irréversible.

C'est bien joli, mais est-ce qu'il la tire, au moins ? :dubitatif:

Re: Superman, la légende des comics

MessagePosté: Sam 23 Déc 2017, 03:13
par sill valt
Jean-Louis a écrit:
sill valt a écrit:Pour tenter de l’expliquer simplement, disons que Superman en sauvant Lois Lane propose autre chose qu’une simple confrontation entre des valeurs antithétiques. Il dépasse le bien et le mal, l’ordre et le chaos, la vie et la mort. Il accomplit une double révolution (temporelle et narrative) car en usant de ses pouvoirs (ce n’est pas pour rien que Siegel et Shuster le voyait au départ comme un être inquiétant) il nous montre que rien n’est jamais irréversible.

C'est bien joli, mais est-ce qu'il la tire, au moins ? :dubitatif:


Oh tu sais dans le courrier des lecteurs d’autrefois, on ne disait pas cela comme ça. Les jeunes collégiens, qui avaient le même questionnement scénaristique que toi, disaient : « pourquoi Superman n’épouserait-il pas Lois Lane ? ». La rédaction de DC croulait sous les lettres de ce genre…

Re: Superman, la légende des comics

MessagePosté: Mar 20 Mar 2018, 20:49
par MacMalice
Action Comics 1000...
Quel(s) cover(s) (VO) choisir?

STEVE RUDE (1930s)
MICHAEL CHO (1940s)
DAVE GIBBONS (1950s)
MICHAEL ALLRED (1960s)
JIM STERANKO (1970s)
JOSHUA MIDDLETON (1980s)
DAN JURGENS (1990s)
LEE BERMEJO (2000s)

https://www.originalcomics.fr/2394-dc-comics

Re: Superman, la légende des comics

MessagePosté: Mar 20 Mar 2018, 22:54
par reedff
Je prendrai celle par Dan Jurgens.

Re: Superman, la légende des comics

MessagePosté: Mer 21 Mar 2018, 09:09
par batless
reedff a écrit:Je prendrai celle par Dan Jurgens.


Tout comme le monsieur :wink:

Re: Superman, la légende des comics

MessagePosté: Mer 21 Mar 2018, 15:14
par MacMalice
Merci, c'est juste pour se faire un petit plaisir ! :pouce:

Re: Superman, la légende des comics

MessagePosté: Jeu 19 Avr 2018, 19:31
par reedff
Bernard Trout, ce nom n'est pas inconnu pour nous. Article décevant, si j'avais Monsieur Trout devant moi j'aurais plein de question à lui poser sur cette maison d'édition bien connue.
COMICS BLOG
http://www.comicsblog.fr/30473-Rencontre_avec_Bernard_Trout_celui_qui_publiait_Superman_il_y_a_50_ans