La perte du style pif

Pif Gadget revient !!
La période 2004 à 2008

Re: La perte du style pif

Messagepar garfy » Jeu 05 Juil 2012, 16:15

garfy a écrit:
Andrew Haraldson a écrit:C'est marrant de se faire démolir par quelqu'un qui n'a lu que les cinq premiers numéros ! On en a fait, oh, 54 ? Sûr que le mag n'a pas dû d'évoluer au cours de ses 4 ans d'existence Image

Il y a une bonne raison à ça : C'est parce qu'il s'agit du MÊME dessinateur ! Giorgio Cavazzano, arrivé à Pif au tout début des années 80 ! comment peux-tu juger le journal dans son ensemble ainsi ? Ca ne t'a pas traversé l'esprit qu'il fallait plus de cinq mois pour poser ses marques, trouver son rythme de croisière ?

Tu critiques le style de dessin de Pif, mais tu n'as pas idée de ce qu'Olivier Fiquet a sué sur ses planches. Pif a TOUJOURS évolué ; le style de Mas différait de celui d'Arnal, celui de Cance n'était pas identique à Motti ni à Yannick etc. La suite aurait été encore plus intéressante Comme une image vaut mieux qu'un long discours, je finirai avec une planche ; tu déplorais que Nicolaou ne sache plus dessiner Placid & Muzo comme il te plaisait, ô arbitre suprême ! Eh bien, on avait quelqu'un qui savait.


Giorgio Cavazzano
je n'aime pas. et dans les années 80, je trouvais déja pif trés mal déssiné. je n'aimais pas.
qu'il fallait plus de cinq mois pour poser ses marques: oui, mais est ce que ca a changé vraiment quelque chose aprés 5 mois ? je n'ai pas vu une seule couverture sur le net , de toute la série, qui m'ait plus. je crois que j'en ai lu, en vérité, une vingtaine du dernier pif, grace a des scans, mais j'en ai acheté peut etre une dizaine, Les premiers neufs en kiosque, puis en occaze. je n'aimais pas pif. mais il y avait dans le journal, la moitié qui était trés bonne (voir plus haut: il y a des bandes que j'apprécie dans ce nouveau journal) mais un Pif, ca commence par une bonne bande de pif, sinon le numéro est gaché.

j'ai des gouts de gosse. j'apprécie le talent donné aux gosses, meme des bd simplistes, s'il ya du talent. là je n'en vois pas du tout.
les enfants detestent qu'on se moque d'eux, je l'ai constaté, ils voient tout de suite quand c'est des bouts de ficelle.

la planche de placid et muzo: pas si mal , mais les traits plus marqués, les dents .. c'est autre chose. je n'apprécie pas non plus. c'est un style que je n'aime pas.
il y a les ingrédients bateaux, le petit animal de coin est meme présent.; de la soupe de cantine.
voyons l'humour: il est ou l'humour ? ca fait sourire, ca ? c'est assez navrant comme histoire, aucune truculence, aucun esprit.
si, le mot"gloutonosaure", quatre jeux de mot pour saucer le hot dog, ouf ! ca sauve toute la page !! indiana ding me fait plus rire. aucune truculence à la cezard.. arthur savait mieux s'etonner. au fait: je suis fan des bd disney .; sauf des mal déssinées actuelles, bien sur.
au fait, pourquoi placid, s'enervant, ressemble a une copie de picsou dans le klondike du talentueux don rosa ?
le vrai placid n'a jamais eu ce tempérament.
ca n'a aucun style, aucun cachet. c'est tres moyen. on dirait les deux corbeaux dans la période Tartine, mais en moins bien. Les italiens dans les année 70 fesaient dix fois mieux.
si c'est là ce que l'école de bd actuelle fait de mieux..!! aucun interet. alimentaire dégénérant, comme d'autres.. que les pupilles des yeux soient à leur place, ca ne suffit pas; quelques traits d'esprit, ca ne suffit pas: il faut un style. et ca touche quarante déssinateurs de l'école actuelle dans les revues mickey et autres.. je ne sais pas tricher. Pardon. La Marvel s'en sort, Fluide aussi ... la moitié de spirou.. c'est tout pour les revues phares..la sueur ne crée pas toujours le talent. il y a un probléme dés les écoles des beaux arts, de méthodes et de selection.
selection .. :ane:
il y en a qui trouvent un achevement professionel dans ce qui n'est qu'une ébauche de débutant dans un cursus inadapté.
Il y en a qui ne se trouvent pas mais il faut manger, voilà
j'ai vu des talents exposés dans des salons. quand on creé un projet pif, on ne va pas chercher les talents pour les icones du titre, mais juste pour les autres bandes. pourquoi ? c'est insuffisant. les dessinateurs ca les interesse de dessiner pif ? alors qui former ? qui en veux ?
..si on n'a pas le gout et la force de selectionner des talents pour les icones d'un journal (pour les autres personnages que ces icones, on a trouvé du talent, de çà j'enn ai déja parlé), ou si on n'en trouve pas c'est pareil au final: faut pas mettre des oeilléres, la direction de pif est responsable de son projet.
On peux se demander Pourquoi le journal tintin belge ou francais a tenu sans avoir de bandes tintin (sinon au début du journal): un style a été trouvé (luc orient,magellan,robin dubois taka takata...).
le dernier Pif: ses icone baclées qui présentent mal.; et la sauce il n'en avait pas assez à mes yeux, avec l'handicap des icones baclées, et des couvertures ratées a mes yeux , pour perdurer.
Avatar de l’utilisateur
garfy
Habitué(e)
Habitué(e)
 
Messages: 78
Inscription: Dim 02 Oct 2011, 22:55
Localisation: Paris

Re: La perte du style pif

Messagepar buzz » Ven 06 Juil 2012, 19:05

Je te trouve un peu dur dans la critique, quand même.
Perso, comme je l'ai dit, j'ai jamais réussi à adhérer au nouveau Pif Gadget, c'est dommage. Peut-être que j'attendais quelque chose qui me rappelle mon enfance. Moi, c'était dans les années 80 que je lisais... Et il y a certains qui trouvent que ce que j'aimais, c'était pas terrible comparé à ce qu'ils avaient lu, notamment les Période Rouge. J'ai découvert ces PR ici, et c'est vrai que c'était différent de ce que j'ai lu étant jeune... Tout évolue...
Je n'aimais pas les nouvelles bandes de Pif, le dessin. Pas du tout. Et chose curieuse, l'autre jour, en feuilletant pour la énième fois mes pif poche, je me suis aperçu d'un dessinateur qui apparaît dans 2 ou 3 numéros dont je n'aime pas non plus le dessin, ni les gags. Impossible de retrouver le nom, mais j'aime pas. Tant pis, je ne vais pas jeter ma collec' pour autant :lol6:
Donc, Pif, j'aimais pas. Par contre, je continuais à aimer Dicentim. J'ai découvert Trelawney qui me semblait être un descendant des héros humanistes pifiens. J'ai découvert Forg,le fugitif des sables... Manque de bol, j'ai fini par m'ennuyer, j'avais l'impression que ça tournait un peu en rond. Nestor m'a fait par moments penser à Ptiluc et ses rats. Un truc bien barré mais qui m'a lassé au bout d'un moment, cette dualité entre le chouchou et le pestiféré, toujours dans le même sens... Bref, j'ai juste un sentiment de déception parce que voilà, finalement on grandit, et je suis peut-être trop vieux pour retrouver cet émerveillement que j'avais, petit...

Concernant Mickey, je te rejoins sur les JDM : c'est devenu un fouillis n'importe nawak et là aussi, je trouve ça dommage. Comparé à ce que j'ai connu... Mais peut être qu'il faut en passer par là pour continuer à séduire de nouveaux lecteurs.
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait."
Avatar de l’utilisateur
buzz
Maître 2e Dan
Maître 2e Dan
 
Messages: 2752
Inscription: Dim 25 Nov 2007, 18:05
Localisation: Dans un coin

Re: La perte du style pif

Messagepar cornegidouille » Dim 15 Juil 2012, 22:47

garfy a écrit:...le vrai placid n'a jamais eu ce tempérament.

Il faudrait revoir votre copie.

placid.jpg
cornegidouille
Acharné(e)
Acharné(e)
 
Messages: 346
Inscription: Dim 15 Juil 2012, 11:49

Re: La perte du style pif

Messagepar Placid » Lun 16 Juil 2012, 19:23

cornegidouille a écrit:
garfy a écrit:...le vrai placid n'a jamais eu ce tempérament.

Il faudrait revoir votre copie.

placid.jpg

Et si tu n’aimes pas ça
dis-moi c’que tu préfères ! :rire-criswell:
Avatar de l’utilisateur
Placid
Marmotte
Marmotte
 
Messages: 12494
Inscription: Mar 21 Déc 2004, 19:26
Localisation: dans le frigo

Re: La perte du style pif

Messagepar garfy » Sam 06 Oct 2012, 07:16

:lol:
C'est vrai que ce placid la en avait dans le cigare !
J'ai pas connu ca.
J'ai,connu vaillant qu'a partir des porte clefs.
Il y a donc eu beaucoup plus d'evolution que je ne croyait.

Faudrait sortir des pif periodes rouges en fac simile
Depuis le numero 1 , meme tailles, a l'identique..
Car c'est dur de tous les retrouver..
Meme sans gadget. (saif les encarts en carton facile a refaire). Pour le plaisir..
Juste un carton en plus, separe en feuille volante, une fiche historique pour les collectionneurs, resumant la collection et decrivant le,gadget del'epoque.

On a bien reedite tout les akim chez mon journal. Ca a peut etre sauve mon journal, cette reedition.

Meme reediter en fac simile ( memes pubs et tout) les vaillants depuis la periode porte clef, ca se vendrait aussi.
En gardant la numerotation d'origine, bien sur, et avec la fiche historique pour chaque fac simile.
Ce serait du pain beni.
Avatar de l’utilisateur
garfy
Habitué(e)
Habitué(e)
 
Messages: 78
Inscription: Dim 02 Oct 2011, 22:55
Localisation: Paris

Re: La perte du style pif

Messagepar santrio » Lun 08 Oct 2012, 14:11

Il y a meme un (plus) grand recit, en 5 pages avec Placid boxeur et Muzo entraineur :rox:

Elle sont rares les violences chex P&M, et ce ne sont que des dessins ... sans violence,
comme ceux la :gourdin: :zidane:

:ange:
Pif & C-ie bien sur :bebe: :pouce: :fonsde: :lol: :bise: :zzzz: :faim: :D :beer:
:prof: l'autre gang :D :pouce:
Avatar de l’utilisateur
santrio
Glop Glop Glop Glop !
Glop Glop Glop Glop !
 
Messages: 8339
Inscription: Ven 12 Mar 2004, 02:00
Localisation: S-O de Rou

Re: La perte du style pif

Messagepar garfy » Mer 12 Déc 2012, 04:24

déja décembre !

--

Petit papa Noel,

trouve moi les vaillants que j'aime

de la BD, renouvelle le cheptel

Des talents, trouve m'en à la pelle



Petit papa Noel,

réédite Pif et vaillant

tels qu'on était insouciants

qu'on voit briller nos yeux, nos prunelles.



garfy :prie:
Avatar de l’utilisateur
garfy
Habitué(e)
Habitué(e)
 
Messages: 78
Inscription: Dim 02 Oct 2011, 22:55
Localisation: Paris

Re: La perte du style pif

Messagepar garfy » Mer 12 Déc 2012, 04:50

j'ose gentiment recopier ici un message vu ailleurs (pardon):

de Blek » Mer 26 Déc 2007, 18:31

Ce qui m'inquiète le plus c'est quand je vois ma fille (C'est elle qui est l'abonnée)
Elle reçois le mag, regarde le gadget, feuillete le mag en 5 mns puis elle le range...
En fait j'ai l'impression que si elle n'était plus abonnée elle ne s'en rendrait même pas compte...
A coté de ça elle passe des heures à lire et relire mes vieux Pif Rouge...


---

elle a les memes gouts que moi
:book1:


:canape:

:givup:

:sifl:

Image
Dernière édition par garfy le Dim 16 Déc 2012, 04:32, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
garfy
Habitué(e)
Habitué(e)
 
Messages: 78
Inscription: Dim 02 Oct 2011, 22:55
Localisation: Paris

Re: La perte du style pif

Messagepar Lord Foxhole » Mer 12 Déc 2012, 21:23

garfy a écrit:un peu de critique, ca fait du bien, quand a adoré et été fan de pif et vaillant .. acceptez ma critique.
(...)
le charme des histoires de pif avait disparu

deja dans pif gadget gai luron perdait de sa saveur et de la croustillance avec le temps

et puis placid et muzo, le dessinateur ne savait plus le déssiner comme avant, encore moins dass la troisiéme période de pif, je croyait meme que ce n'était plus le meme déssinateur tellement ca avait perdu de style.

Pour ma part, je n'ai connu que le Pif Gadget des années 1970...
En ce qui concerne Gai Luron, c'est sûr que la version de Dufranne n'a jamais valu celle de Gotlib. Mais bon... Gotlib, apparemment, n'avait plus le temps (et peut-être plus envie) de continuer à animer ce personnage.

Il semble que ce fut un problème global chez Vaillant / Pif Gadget : ils ont eu des très bons auteurs humoristiques (Arnal, Gotlib, Cézard...) mais les repreneurs de leurs personnages étaient plutôt moyens...

Le même problème, je crois, a été connu par les magazines concurrents, à la même époque. On se souviendra ici de la reprise de Spirou par Fournier (à la fin des années 60)... Un auteur talentueux, plein de bonne volonté, mais qui n'avait malheureusement pas le génie de Franquin. Et, à la fin des années 1970, Dupuis a galéré pendant un bon bout de temps pour trouver des repreneurs valables de Spirou.
On peut multiplier les exemples...

Le problème est que la génération des auteurs marquant des années 1950-60 a progressivement décliné... Et que les éditeurs n'ont généralement pas trouvé de continuateurs qui étaient à la auteur.
Du reste, parvenir à trouver des successeurs équivalents à des génies comme Gotlib, René Goscinny ou Franquin, la bande dessinée franco-belge n'y est jamais parvenue...
Romper Stomper : There's two kinds of kids, kids who like Animaniacs and kids who don't like Animaniacs, so which one are you?
Cartman : Well, personally, I... don't like Animaniacs?
Romper Stomper : Neither do we !
(South Park - Cartman's Silly Hate Crime 2000)
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
 
Messages: 4634
Inscription: Mer 29 Sep 2010, 19:30
Localisation: Hainaut (Belgique)

Re: La perte du style pif

Messagepar buzz » Mer 12 Déc 2012, 22:04

Et puis, il y a beaucoup de héros de BD qui sont intimement liés à leurs créateurs. Je ne dis pas qu'ils sont des sortes d'avatars de leurs créateurs, mais un dessinateur met en place un personnage, son vocabulaire, sa façon de s'exprimer, son habillement, son entourage, ses préoccupations, son époque, etc etc... et le repreneur ne peut pas forcément se couler dans ce moule parce qu'il n'a pas le même vécu, la même façon de travailler, de voir les choses, etc... Donc, il fait évoluer le personnage. Et ça plait, ou pas.
Un bon exemple, hors Pif, est justement Spirou, comme tu l'indiques. Entre les premiers albums et les derniers, il y a un grand écart. J'ai lu plusieurs fois "Machine qui rêve" avant de commencer à piger, j'avoue avoir été déstabilisé par les productions de Fournier (mais à sa décharge, le défi était rude à relever). Bref, ce n'est pas le débat ici... :ange:
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait."
Avatar de l’utilisateur
buzz
Maître 2e Dan
Maître 2e Dan
 
Messages: 2752
Inscription: Dim 25 Nov 2007, 18:05
Localisation: Dans un coin

Re: La perte du style pif

Messagepar klorophylle » Mer 12 Déc 2012, 22:44

Lord Foxhole a écrit:
garfy a écrit:un peu de critique, ca fait du bien, quand a adoré et été fan de pif et vaillant .. acceptez ma critique.
(...)
le charme des histoires de pif avait disparu

deja dans pif gadget gai luron perdait de sa saveur et de la croustillance avec le temps

et puis placid et muzo, le dessinateur ne savait plus le déssiner comme avant, encore moins dass la troisiéme période de pif, je croyait meme que ce n'était plus le meme déssinateur tellement ca avait perdu de style.

Pour ma part, je n'ai connu que le Pif Gadget des années 1970...
En ce qui concerne Gai Luron, c'est sûr que la version de Dufranne n'a jamais valu celle de Gotlib. Mais bon... Gotlib, apparemment, n'avait plus le temps (et peut-être plus envie) de continuer à animer ce personnage.

Il semble que ce fut un problème global chez Vaillant / Pif Gadget : ils ont eu des très bons auteurs humoristiques (Arnal, Gotlib, Cézard...) mais les repreneurs de leurs personnages étaient plutôt moyens...

Le même problème, je crois, a été connu par les magazines concurrents, à la même époque. On se souviendra ici de la reprise de Spirou par Fournier (à la fin des années 60)... Un auteur talentueux, plein de bonne volonté, mais qui n'avait malheureusement pas le génie de Franquin. Et, à la fin des années 1970, Dupuis a galéré pendant un bon bout de temps pour trouver des repreneurs valables de Spirou.
On peut multiplier les exemples...

Le problème est que la génération des auteurs marquant des années 1950-60 a progressivement décliné... Et que les éditeurs n'ont généralement pas trouvé de continuateurs qui étaient à la auteur.
Du reste, parvenir à trouver des successeurs équivalents à des génies comme Gotlib, René Goscinny ou Franquin, la bande dessinée franco-belge n'y est jamais parvenue...


Là totalement et c'est rare en déssacord avec toi, Fournier à été un très grand dessinateur pour spirou et personne n'avait de toutes façons le génie de Franquin, donc aucune comparaison possible,
Après je dirai surtout que personne ne faisait les chiffres de vente de Spirou, jusqu'a tome et janry, c'est plus une question de chiffre que de talent qui en fût la cause...
n'oublie pas d'essuyer tes pieds avant d'écrire....
pas de bras.............pas de petits formats..............
Avatar de l’utilisateur
klorophylle
Manitou
Manitou
 
Messages: 7800
Inscription: Mar 22 Mar 2011, 20:58
Localisation: là bas un peu plus loin , t'y est presque

Re: La perte du style pif

Messagepar Bob Morane » Jeu 13 Déc 2012, 09:43

Lord Foxhole a écrit:En ce qui concerne Gai Luron, c'est sûr que la version de Dufranne n'a jamais valu celle de Gotlib....

Pas d'accord ! :non2:
Dufranne a su conserver le style et l'esprit de Gotlib dans cette série, à tel point qu'il est parfois quasi impossible de faire la différence. :wink:
Il y a des gens qui vous font bonne mine par-devant et qui vous flanquent des coups de pied dans le ventre par-derrière.
Alexandre-Benoît Bérurier
Avatar de l’utilisateur
Bob Morane
Maître Jedi
Maître Jedi
 
Messages: 17572
Inscription: Lun 15 Juin 2009, 14:55
Localisation: Albi (81)

Re: La perte du style pif

Messagepar Jean-Louis » Jeu 13 Déc 2012, 10:58

buzz a écrit:Un bon exemple, hors Pif, est justement Spirou, comme tu l'indiques. Entre les premiers albums et les derniers, il y a un grand écart. J'ai lu plusieurs fois "Machine qui rêve" avant de commencer à piger, j'avoue avoir été déstabilisé par les productions de Fournier (mais à sa décharge, le défi était rude à relever). Bref, ce n'est pas le débat ici... :ange:

C'est l'occasion de soulever la problématique des reprises, où sous la pression des éditeurs, qui n'aiment pas abandonner une série rentable, des dessinateurs cède à la tentation de relever le défi, et au confort financier qu'est la continuation d'une série qui marche...

Pour Fournier, il ne s'en est pas trop mal tiré, malgré la difficulté à endosser un costume taillé par et pour Franquin...

Je regrette énormément qu'il ait abandonné Bizu, qui était à mon avis une vraie réussite, et qu'il ait cédé à l'alimentaire avec les Crannibales.
Même chose pour Johan de Moor avec la Vache, alors qu'avec 'Gaspard de la Nuit', il y avait un univers autrement plus riche...

Perso, à part de rares réussites (Spirou avec Franquin, Tif et Tondu avec Will), je n'aime pas trop les reprises ; je préfère que les auteurs fassent oeuvre originale, même si je peux comprendre que pour eux cela peut être rassurant de s'engager dans des rails déjà tracés, et de bénéficier d'avoir des rentrée d'argent assurées, et régulières.
Jean-Louis
Guide Spirituel
Guide Spirituel
 
Messages: 6418
Inscription: Mer 27 Aoû 2003, 02:00

Re: La perte du style pif

Messagepar raminagrobis » Jeu 13 Déc 2012, 11:23

J'ai lu dans un post précédent que quelqu'un n'aimait pas Giorgio Cavazzano

je suis pas un super fan mais il a un style qui est trés sympa ...quand il s'applique :rox:

l'album "Basil détective Privé" est à ce titre un bon exemple :wink:
Fichiers joints
Disneybasildetectiveprive_19032004.jpg
Avatar de l’utilisateur
raminagrobis
V.I.P.
V.I.P.
 
Messages: 980
Inscription: Mer 25 Mai 2011, 14:32
Localisation: Palais de Carabas

Re: La perte du style pif

Messagepar Lord Foxhole » Jeu 13 Déc 2012, 21:25

Bob Morane a écrit:
Lord Foxhole a écrit:En ce qui concerne Gai Luron, c'est sûr que la version de Dufranne n'a jamais valu celle de Gotlib....

Pas d'accord ! :non2:
Dufranne a su conserver le style et l'esprit de Gotlib dans cette série, à tel point qu'il est parfois quasi impossible de faire la différence. :wink:

Pour ma part, je trouve le style graphique de Dufranne assez reconnaissable... Aujourd'hui ! :wink:
Maintenant, il est vrais que ça nécessite un certain coup d’œil...

Sinon, en vadrouillant sur le Web, j'ai découvert que Dufranne ne travaillait pas en roue libre : Gotlib gardait un certain contrôle sur ce qu'il produisait.
Mais, là, j'avoue que je ne connais pas du tout l'histoire de cette collaboration... Si quelqu'un a des infos sur le sujet, il peut me faire signe ! :wink:
Romper Stomper : There's two kinds of kids, kids who like Animaniacs and kids who don't like Animaniacs, so which one are you?
Cartman : Well, personally, I... don't like Animaniacs?
Romper Stomper : Neither do we !
(South Park - Cartman's Silly Hate Crime 2000)
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
 
Messages: 4634
Inscription: Mer 29 Sep 2010, 19:30
Localisation: Hainaut (Belgique)

Re: La perte du style pif

Messagepar Lord Foxhole » Jeu 13 Déc 2012, 21:39

Jean-Louis a écrit:Pour Fournier, il ne s'en est pas trop mal tiré, malgré la difficulté à endosser un costume taillé par et pour Franquin...

Je regrette énormément qu'il ait abandonné Bizu, qui était à mon avis une vraie réussite, et qu'il ait cédé à l'alimentaire avec les Crannibales.
Même chose pour Johan de Moor avec la Vache, alors qu'avec 'Gaspard de la Nuit', il y avait un univers autrement plus riche...

Perso, à part de rares réussites (Spirou avec Franquin, Tif et Tondu avec Will), je n'aime pas trop les reprises ; je préfère que les auteurs fassent oeuvre originale, même si je peux comprendre que pour eux cela peut être rassurant de s'engager dans des rails déjà tracés, et de bénéficier d'avoir des rentrée d'argent assurées, et régulières.

Les continuateurs ne choisissent pas vraiment, je crois... Reprendre une série dont on a pas créé les personnages, ça relève surtout de la commande, avec un cahier des charges à respecter.
Ce sont surtout les éditeurs qui poussent certains auteurs à reprendre une recette qui marche, pour des raisons diverses... Mais, il est vrais que l'une des raisons principales est que c'est potentiellement rentable.

Dans le cas de Pif (comme dans le cas de Spirou d'ailleurs), il était normal que l'éditeur cherche un repreneur... Tout simplement parce que c'était le personnage-phare du journal portant son nom !
Un journal de Pif sans aventures de Pif, ça perd du sens... De même, un journal de Spirou, c'est mieux si Spirou continue d'y vivre de nouvelles histoires.
Romper Stomper : There's two kinds of kids, kids who like Animaniacs and kids who don't like Animaniacs, so which one are you?
Cartman : Well, personally, I... don't like Animaniacs?
Romper Stomper : Neither do we !
(South Park - Cartman's Silly Hate Crime 2000)
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
 
Messages: 4634
Inscription: Mer 29 Sep 2010, 19:30
Localisation: Hainaut (Belgique)

Re: La perte du style pif

Messagepar Jean-Louis » Ven 14 Déc 2012, 10:08

Lord Foxhole a écrit:Les continuateurs ne choisissent pas vraiment, je crois...

Ah ben si, ils décident s'ils acceptent ou pas ; le choix est difficile, mais il existe.
Jean-Louis
Guide Spirituel
Guide Spirituel
 
Messages: 6418
Inscription: Mer 27 Aoû 2003, 02:00

Re: La perte du style pif

Messagepar Jean-Louis » Ven 14 Déc 2012, 10:19

Lord Foxhole a écrit:Sinon, en vadrouillant sur le Web, j'ai découvert que Dufranne ne travaillait pas en roue libre : Gotlib gardait un certain contrôle sur ce qu'il produisait.
Mais, là, j'avoue que je ne connais pas du tout l'histoire de cette collaboration... Si quelqu'un a des infos sur le sujet, il peut me faire signe ! :wink:

Dufranne a commencé comme assistant de Gotlib, débordé par l'ajout de ses autres travaux à Pilote. Seulement, comme le dit Gotlib dans une interview, il a tellement bien formé son assistant que celui-ci ne savait plus rien faire d'autre.
Finalement, Gotlib a été tellement pris par la Rubrique-à-brac qu'il a décidé de laisser Gai-luron à Dufranne.

Je me souviens d'un gag génial de Dufranne, une peau de banane qui prend vie et se transforme en pieuvre, sous les yeux imperturbablement blasés de Gai-Luron... :pouce:
Jean-Louis
Guide Spirituel
Guide Spirituel
 
Messages: 6418
Inscription: Mer 27 Aoû 2003, 02:00

Re: La perte du style pif

Messagepar garfy » Dim 16 Déc 2012, 02:01

fournier absolument ..
maisplus recement ?


-a propose de style, la famille fohal me fait penser a franquin, les petits hommes, séron..
et pastille de martial , à martin milan ou à un sergent dont je ne sais plus le nom dans pilote ou tintin .. ..
Dernière édition par garfy le Dim 16 Déc 2012, 02:24, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
garfy
Habitué(e)
Habitué(e)
 
Messages: 78
Inscription: Dim 02 Oct 2011, 22:55
Localisation: Paris

Re: La perte du style pif

Messagepar garfy » Dim 16 Déc 2012, 02:03

Tony Laflamme.

Image

dans pilote j'aimais bien le sergent la terreur aussi,


Image

Image

Image

et puis taka takata de spirou.
Image

enfin, tout celà avait une paire de talent qu'on cherche en ce début de siécle.

http://images.forum-auto.com/mesimages/590458/25624_1427065763081_1425906179_31216895_274184_n.jpg
j'aime bien taka takata
trés bonne bande déssinée.

ImageImage
Image

a pif y avait bob mallard et puchon, nos chevaliers du ciel., je préférais tanguy et laverdure..

j'ai pas trop aimé bob mallard et puchon.
ni univerzoo, ni le furet, et je n'ai jamais aimé les fins abruptes et de fil blanc du trop primaire fanfan la tulipe.
j'étais un fan de nasdine hodja, corto maltese (j'ai vu l'expo hugo pratt l'an dernier à paris, au Musée maçonnique du Grand Orient de France)..
Image

Image

Image
je l'ai pris, super. et un magnet de corto à fond de pyramide de chéops.
Image
trés bonne exposition ,terminée hélas..

Image

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
garfy
Habitué(e)
Habitué(e)
 
Messages: 78
Inscription: Dim 02 Oct 2011, 22:55
Localisation: Paris

PrécédenteSuivante

Retourner vers Une renaissance éphémère...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité