L'Eglise de France contre Artima ?

Tout ce que vous voulez savoir sur les Petits Formats et sur la BD populaire est ici.
Retrouvez également l'actualité des Fumetti en France, les projets des éditeurs sans oublier les fanzines dédiés.
De Akim à Zagor en passant par Tex Willer, Mister No ou Blek le Roc, c'est ici que ça se passe !!
Nutello
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Enregistré le : lun. 14 juil. 2014, 21:35

L'Eglise de France contre Artima ?

Message par Nutello »

Bonjour,

C'était il y a bien longtemps...
Je me souviens avoir vu, dans l'entrée d'une église, une affiche déjà ancienne - jaunie, passée, cornée - indiquant les BD conseillées et déconseillées aux enfants.
Parmi les lectures "conseillées", en haut de l'affiche, Tintin et Spirou...
Et tout en bas de l'affiche, en lectures "déconseillées" voire "à rejeter" (je ne me souviens plus du terme exact), une liste de titres Artima, dont tous ceux de SF !?!

A l'époque, vu mon âge, je n'aurais pas osé piquer l'affiche. Aujourd'hui, je ne me gênerais pas !!!
Modifié en dernier par Nutello le mer. 16 nov. 2016, 16:32, modifié 1 fois.

Avatar du membre
satanik
Maître 4e Dan
Maître 4e Dan
Enregistré le : dim. 03 avr. 2005, 10:47
Localisation : région parisienne

Re: L'Eglise de France contre Artima ?

Message par satanik »

Voler un bien de l'église :gourdin:
Chaque fois que l'on se fait photographier, on croit qu'il va naître un Dieu

Avatar du membre
Tovenaar
Maître Jedi
Maître Jedi
Enregistré le : mar. 11 avr. 2006, 03:34
Localisation : De Tovenarij

Re: L'Eglise de France contre Artima ?

Message par Tovenaar »

Un document qu'il serait intéressant de retrouver.

Je suppose que Vaillant était déconseillé aussi.
Don't Cast Pearls Before Swine Image Empty Vessels Make Most Noise

Avatar du membre
Lord Foxhole
Grand Maître
Grand Maître
Enregistré le : mer. 29 sept. 2010, 19:30
Localisation : Hainaut (Belgique)

Re: L'Eglise de France contre Artima ?

Message par Lord Foxhole »

Jusque dans les années 1960, il y avait l' Index librorum prohibitorum... La liste des livres que l’Église déconseillait / interdisait aux bons catholiques.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Index_lib ... ohibitorum

C'est le curé qui faisait peut-être du zèle en ajoutant une liste de périodiques... Je ne pense pas que la Congrégation de l'Index allait jusque-là. Vous imaginez la quantité invraisemblables de journaux que les gars auraient été obligé d'éplucher...
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.

pantxoa
Habitué(e)
Habitué(e)
Enregistré le : mar. 20 sept. 2011, 22:01

Re: L'Eglise de France contre Artima ?

Message par pantxoa »

J'en ai un souvenir très précis, c'était au moment où je commençais à lire SPOUTNIK et METEOR, j'avais dix ans... Avec les difficultés que vous imaginez quand mes parents ont pris connaissance de cette sorte d'index des BD. Et ça figurait dans L'ALMANACH DU PÈLERIN, je crois, ou celui du COURRIER FRANÇAIS, en tout cas une publication annuelle, et remise à jour. Il y avait les publications conseillées, celles qui ne l'étaient pas, et d'autres A PROSCRIRE (VAILLANT entre autres)!!! Ce qui m'a amusé, bien plus tard, c'est quand j'ai appris d'Antoine Graziani que les BD italiennes qu'il publiait pour BAYARD - vendu à l'intérieur de l'Eglise - il les avait traduites du PIONIERE des jeunesses communistes italiennes!!!

yan59
Maître 3e Dan
Maître 3e Dan
Enregistré le : dim. 03 avr. 2011, 21:48

Re: L'Eglise de France contre Artima ?

Message par yan59 »

il faut dire qu'avec des titres comme Le fils de Satan, Il est minuit l'heure des sorcières, Spectre, ... ils n'avaient pas besoin d'éplucher les bouquins pour imaginer le contenu et les juger de facto indésirables dans les bons foyers chrétiens ! Ou alors carrément pour allumer le foyer ! :lol6:

Avatar du membre
Lord Foxhole
Grand Maître
Grand Maître
Enregistré le : mer. 29 sept. 2010, 19:30
Localisation : Hainaut (Belgique)

Re: L'Eglise de France contre Artima ?

Message par Lord Foxhole »

yan59 a écrit :il faut dire qu'avec des titres comme Le fils de Satan, Il est minuit l'heure des sorcières, Spectre, ... ils n'avaient pas besoin d'éplucher les bouquins pour imaginer le contenu et les juger de facto indésirables dans les bons foyers chrétiens ! Ou alors carrément pour allumer le foyer ! :lol6:
Ne mélangeons pas tout... Le fils de Satan et Il est minuit l'heure des sorcières datent des années 1970. Ils étaient inimaginables dans les années 1950...
Spectre date de la fin des années 1960 et a finalement été interdit de publication au bout de quelques numéros (et pas par les autorités religieuses).
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.

Avatar du membre
Blackpuma
Maître 3e Dan
Maître 3e Dan
Enregistré le : sam. 25 févr. 2012, 17:18
Localisation : Boulogne-Billancourt

Re: L'Eglise de France contre Artima ?

Message par Blackpuma »

Spectre renait dans la foulée sous le nom Eclipso avec exactement le même contenu. C'était donc bien le titre qui était jugé inconvenant et posait problème, malgré la mention "pour adultes" en couverture.
Plus ils sont grand et gros, plus ça fait mal quand ils tombent, et plus ils ont une grande gueule, plus impressionnant est le silence quand ils la ferment !
(Puma Noir, lutteur séminole)

Avatar du membre
mario
Maître 3e Dan
Maître 3e Dan
Enregistré le : dim. 08 août 2010, 15:21
Localisation : Paris

Re: L'Eglise de France contre Artima ?

Message par mario »

J'avoue qu'enfant (à 7-8 ans), j'ai été choqué par le Fils de Satan. Le titre et le concept. Je précise que j'ai reçu une éducation religieuse, catholique, lors de ma petite enfance. Légèrement choqué, je vous rassure.

Je trouvai ça osé de la part de Marvel. Un peu blasphématoire.

Mais bon, comparé à ce que je voyais au cinéma et/ou à la pornographie qui déferlait, c'était du p'tit lait.

Avatar du membre
Lord Foxhole
Grand Maître
Grand Maître
Enregistré le : mer. 29 sept. 2010, 19:30
Localisation : Hainaut (Belgique)

Re: L'Eglise de France contre Artima ?

Message par Lord Foxhole »

Blackpuma a écrit :Spectre renait dans la foulée sous le nom Eclipso avec exactement le même contenu. C'était donc bien le titre qui était jugé inconvenant et posait problème, malgré la mention "pour adultes" en couverture.
Spectre est une série complètement atypique, qui m'a toujours profondément impressionné...
Quelque-part, au-delà de la lutte du Bien contre le Mal (souvent abstraite chez les super-héros), il y avait là quand même tout un background mystico-religieux assez prononcé.
Il est compréhensible que ça ait fait tiquer certains...
mario a écrit :J'avoue qu'enfant (à 7-8 ans), j'ai été choqué par le Fils de Satan. Le titre et le concept. Je précise que j'ai reçu une éducation religieuse, catholique, lors de ma petite enfance. Légèrement choqué, je vous rassure.

Je trouvai ça osé de la part de Marvel. Un peu blasphématoire.

Mais bon, comparé à ce que je voyais au cinéma et/ou à la pornographie qui déferlait, c'était du p'tit lait.
Là aussi, des trucs comme Le Fils de Satan, dans les années 1970, je trouvais ça assez soufflant...
C'est quand même l'époque où des monstres devenaient des vrais héros de série !
Souvenez-vous de La Créature du marais de Len Wein et Berni Wrightson, et de sa version Marvel L'Homme-chose... Ça me paraissait complètement incroyable.
Mais c'est vrais que c'était une époque où la bande dessinée évoluait terriblement en quelques années...
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.

Avatar du membre
mario
Maître 3e Dan
Maître 3e Dan
Enregistré le : dim. 08 août 2010, 15:21
Localisation : Paris

Re: L'Eglise de France contre Artima ?

Message par mario »

Lord Foxhole a écrit : Mais c'est vrais que c'était une époque où la bande dessinée évoluait terriblement en quelques années...
En fait, dans les années 70, toutes les digues morales ont sauté. Et ce, dans tous les domaines, la BD n'en étant qu'un parmi les autres.

Certains verront dans cet amoralisme triomphant la conséquence de Mai 68, d'une révolution anthropologique, politique et sociale. D'autres, plus fins, l'avènement d'un nouveau capitalisme, basé sur la consommation de masse et l'hédonisme où seul compte le plaisir immédiat que peut procurer la marchandise et qui n'a que faire des anciens scrupules.

Avatar du membre
Lord Foxhole
Grand Maître
Grand Maître
Enregistré le : mer. 29 sept. 2010, 19:30
Localisation : Hainaut (Belgique)

Re: L'Eglise de France contre Artima ?

Message par Lord Foxhole »

mario a écrit : En fait, dans les années 70, toutes les digues morales ont sauté. Et ce, dans tous les domaines, la BD n'en étant qu'un parmi les autres.

Certains verront dans cet amoralisme triomphant la conséquence de Mai 68, d'une révolution anthropologique, politique et sociale. D'autres, plus fins, l'avènement d'un nouveau capitalisme, basé sur la consommation de masse et l'hédonisme où seul compte le plaisir immédiat que peut procurer la marchandise et qui n'a que faire des anciens scrupules.
Sans être un grand spécialiste de la question (et sans vouloir que ce sujet tourne à la discussion historico-sociologique), je sais que l'une des principales causes du phénomène " Mai 68 " réside dans la pyramide des âges... A l'époque, dans les sociétés occidentales, les " jeunes " (20 ans ou moins) étaient majoritaires par rapport aux générations plus anciennes !
Autrement dit, ce n'était pas une minorité qui s'agitait mais bien une majorité au sein de la population. Et c'était une majorité de jeunes, avec des idées plus libérales que celles de leurs aînés.
Donc, les " Anciens " - même si théoriquement ils détenaient davantage de pouvoir politique - ne pouvaient que s'incliner...
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard.

Avatar du membre
Blek
Technicien du forum
Technicien du forum
Enregistré le : dim. 24 août 2003, 02:00
Localisation : Lutèce
Contact :

Re: L'Eglise de France contre Artima ?

Message par Blek »

De toute façon dans les analyses de ce genre de phénomènes sociaux chacun y voit ce qu'il veut et ce qui l'arrange en fonction de ses convictions et sa sensibilité...
La vérité "vrai" est comme toujours au milieu de tout ça.

La seule chose positive dans tout ça (selon moi) est que tout cet aspect "strict et moral" se soit aujourd'hui assoupli.
Après tout nous sommes tous différents et nous avons tous une perception différente des choses.
Comment accepter à partir de la qu'une entité supérieure (fut ce t'elle divine) puisse décider pour nous ce qui est bien ou mal ?

En quoi "gommer" un arc et une flèche dans une histoire de Blek le Roc peut il changer les choses ?

Nutello
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Enregistré le : lun. 14 juil. 2014, 21:35

Re: L'Eglise de France contre Artima ?

Message par Nutello »

Bonjour,

Pour en finir avec ma petite biographie...
Quand j'ai découvert cette affiche, tout jeune au fin fond de ma province natale, il n'existait plus d'autre titre SF chez Artima que Meteor Digest en fin de parcours. Je ne connaissais pas les autres... (Et c'était bien avant les Comics Pocket...)

Je suis donc resté fasciné, pétrifié.... je ne sais pas quel mot utiliser...
Je ne pouvais plus détacher les yeux de ces titres pour moi évocateurs comme Monde futur, Cosmos, Sidéral, Spoutnick, dont je ne savais rien.
C'était pour moi une révélation ahurissante.
Et c'est un peu plus tard que j'ai commencé à les rechercher...
Je me suis peut-être damné :o.

Avatar du membre
mario
Maître 3e Dan
Maître 3e Dan
Enregistré le : dim. 08 août 2010, 15:21
Localisation : Paris

Re: L'Eglise de France contre Artima ?

Message par mario »

Lord Foxhole a écrit : Sans être un grand spécialiste de la question (et sans vouloir que ce sujet tourne à la discussion historico-sociologique), je sais que l'une des principales causes du phénomène " Mai 68 " réside dans la pyramide des âges... A l'époque, dans les sociétés occidentales, les " jeunes " (20 ans ou moins) étaient majoritaires par rapport aux générations plus anciennes !
Autrement dit, ce n'était pas une minorité qui s'agitait mais bien une majorité au sein de la population. Et c'était une majorité de jeunes, avec des idées plus libérales que celles de leurs aînés.
Donc, les " Anciens " - même si théoriquement ils détenaient davantage de pouvoir politique - ne pouvaient que s'incliner...
Intéressant.

Deux remarques :

1 Aujourd'hui la pyramide des ages est inversée. Les vieux règnent en maîtres, malgré le jeunisme ambiant qui est essentiellement commercial.

2 La génération des "jeunes en 68", désormais vieille, a toujours le pouvoir, ce pouvoir qu'elle a arraché dans sa jeunesse.

Avatar du membre
nano
Maître Jedi
Maître Jedi
Enregistré le : jeu. 02 avr. 2015, 16:10

Re: L'Eglise de France contre Artima ?

Message par nano »

Intéressant ces échanges de point de vue mais quelques précisisons s'imposent suivant MA vérité:
mario a écrit :J'avoue qu'enfant (à 7-8 ans), j'ai été choqué par le Fils de Satan. Le titre et le concept. Je précise que j'ai reçu une éducation religieuse, catholique, lors de ma petite enfance. Légèrement choqué, je vous rassure.

Je trouvai ça osé de la part de Marvel. Un peu blasphématoire.

Mais bon, comparé à ce que je voyais au cinéma et/ou à la pornographie qui déferlait, c'était du p'tit lait.
Faux, ce n'est pas du petit lait et il est temps que tu le saches ou alors il s'agit d'un style de pornographie très particulier... :ane:
mario a écrit :
Lord Foxhole a écrit : Mais c'est vrais que c'était une époque où la bande dessinée évoluait terriblement en quelques années...
En fait, dans les années 70, toutes les digues morales ont sauté. Et ce, dans tous les domaines, la BD n'en étant qu'un parmi les autres.

Certains verront dans cet amoralisme triomphant la conséquence de Mai 68, d'une révolution anthropologique, politique et sociale. D'autres, plus fins, l'avènement d'un nouveau capitalisme, basé sur la consommation de masse et l'hédonisme où seul compte le plaisir immédiat que peut procurer la marchandise et qui n'a que faire des anciens scrupules.
Vrai mais uniquement sur un plan sociétal et en réaction à 39-45. On devait amorcer l'ère de la moralité après 5 ans d'industrialisation de la mort.
Faux sur un plan individuel
mario a écrit :
Lord Foxhole a écrit : Sans être un grand spécialiste de la question (et sans vouloir que ce sujet tourne à la discussion historico-sociologique), je sais que l'une des principales causes du phénomène " Mai 68 " réside dans la pyramide des âges... A l'époque, dans les sociétés occidentales, les " jeunes " (20 ans ou moins) étaient majoritaires par rapport aux générations plus anciennes !
Autrement dit, ce n'était pas une minorité qui s'agitait mais bien une majorité au sein de la population. Et c'était une majorité de jeunes, avec des idées plus libérales que celles de leurs aînés.
Donc, les " Anciens " - même si théoriquement ils détenaient davantage de pouvoir politique - ne pouvaient que s'incliner...
Intéressant.

Deux remarques :

1 Aujourd'hui la pyramide des ages est inversée. Les vieux règnent en maîtres, malgré le jeunisme ambiant qui est essentiellement commercial.

2 La génération des "jeunes en 68", désormais vieille, a toujours le pouvoir, ce pouvoir qu'elle a arraché dans sa jeunesse.
(Que d'enfants naturels...)

Faux en 68, aucun renversement de perspective. Les vieux ont le pouvoir et les jeunes veulent consommer. Les jeunes n'arrachent rien. Comme aujourd'hui en somme et cela correspond à l'évolution naturelle physiologique. Le jeune plein de testostérone veut jouir, le vieux compense la perte de son pouvoir érectile et de son emprise physique, par une emprise morale, économique, politque sur le plus grand nombre...

Voilà MA vérité...
La gérontocratie sociale n'est que la résultante de l'impuissance sexuelle individuelle...
La petite fiente universelle!!!!!!!!!!

Nutello
Maître 1er Dan
Maître 1er Dan
Enregistré le : lun. 14 juil. 2014, 21:35

Re: L'Eglise de France contre Artima ?

Message par Nutello »

mario a écrit :
Lord Foxhole a écrit : En fait, dans les années 70, toutes les digues morales ont sauté. Et ce, dans tous les domaines (...)
Certains verront dans cet amoralisme triomphant
Vrai mais uniquement sur un plan sociétal ..
Bonjour,

Ce n'est pas vraiment mon impression.
Depuis le tournant des 60/70s, il me semble bien au contraire qu'une dramaturgie de la bonne-conscience-à-tout-prix a envahi le champ social, avec à la clef une injonction médiatique permanente à une certaine vertu.
Non pas sur le plan sexuel, certes...

Avatar du membre
Blek
Technicien du forum
Technicien du forum
Enregistré le : dim. 24 août 2003, 02:00
Localisation : Lutèce
Contact :

Re: L'Eglise de France contre Artima ?

Message par Blek »

Nutello a écrit : Depuis le tournant des 60/70s, il me semble bien au contraire qu'une dramaturgie de la bonne-conscience-à-tout-prix a envahi le champ social, avec à la clef une injonction médiatique permanente à une certaine vertu.
Ou en utilisant des mots plus simples , on constate en effet une prise de pouvoir du "politiquement correct" et ceci à tous les niveaux de la société.
Nier cet état de fait équivaut à se voiler la face.
On ose "dire" de moins en moins de chose par peur de déroger justement à ce politiquement correct de façade.
Le truc c'est que part derrière les gens n'en pense pas moins.
Et au contraire je pense qu'à terme ça finira par exploser car vouloir "cacher" les problèmes ne les résoudra pas...

Jean-Louis
Grand Manitou
Grand Manitou
Enregistré le : mer. 27 août 2003, 02:00

Re: L'Eglise de France contre Artima ?

Message par Jean-Louis »

Non, pas autant ; le politiquement correct, ça s'est développé depuis moins de 10 ans.

Avant, c'était beaucoup plus ouvert ; les Coluche, Le Luron, Desproges ont eu la possibilité d'envoyer loin le bouchon.
Maintenant, je pense qu'ils ne pourraient plus le faire...

Avatar du membre
mario
Maître 3e Dan
Maître 3e Dan
Enregistré le : dim. 08 août 2010, 15:21
Localisation : Paris

Re: L'Eglise de France contre Artima ?

Message par mario »

Le politiquement correct ou la peur de dire ce que l'on pense.

A mon sens, ça a toujours existé, quelle que soit l'époque.

C'est la peur de la punition.

Un des fondements de notre culture.

Jésus est sur la potence.

Répondre

Retourner vers « Le Cercle des PF disparus ? / La BD Populaire en 2020 »