Éditions des Remparts

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Éditions des Remparts  Éditeur de petit format de moyenne importance, on le connaît surtout pour deux bandes américaines : Mandrake et Le Fantôme, mais il a beaucoup publié entre 1950 et 1979.

Historique

Fondées en 1946 par Marius Costes, elles tirent leur nom de l'adresse du siège : 38 puis 41, rue des remparts à Lyon.

Cet éditeur de livres pour enfants (« Collection Junior ») ne se lance dans la BD qu'en décembre 1950 avec deux récits complets : Junior Aventures et Junior Espionnage qui perdureront jusqu’en 1957. Suivront Junior, Les grands héros (1952) qui deviendra Urk en 1953, Collection Junior (1954), Les trois scouts (1953-54) et Banko en 1955, deux anciens titres des Éditions du Carquois (dont Costes était aussi le directeur). Le matériel publié est alors essentiellement français et les dessinateurs principaux sont Brantonne et son fils Jack de Brown tandis que les scénarios sont signés Paul Mystère, André Star, Jean de la Hire, Yves Dermèze...

En 1957-58, c’est l’arrêt des quelques Récits Complets survivants, remplacés notamment par des petits formats alors en plein essor qui présentent des rééditions des bandes françaises mais surtout des BD italiennes et américaines en provenance de l'éditeur italien Fratelli Spada (qui fournit aussi la plupart des superbes couvertures signées Mario Caria qui ont fait rêver de nombreux lecteurs des Remparts.

Au début, l’éditeur lyonnais publie pour l’essentiel des westerns dans de nombreux fascicules à la durée de vie parfois limitée : Bob Colt (1957-58), Banko (1957-58), Rocky Lane (1957-58), Aigle Noir (1958), Indian Bill (1958), Lasso (1958-61), Gaucho (1959-60) qui devient Baraka (1960), Mocassin Noir (1959-60), Billy London (1960), Arizona (1962) qui devient Omaha (1963-64), Idaho (1963-64), Hugh (1964-65) puis dans les années 70, Daniel Boone (1972-73), Marshall shérif de Dodge City (1973-77), etc.

Au milieu des années 60, Les Remparts lancent même des westerns en format de poche (Andar, Banko et Nadar) mais le succès n’est pas au rendez-vous et les publications ne dépassent pas les 6 numéros.

D’autres genres sont représentés chez l’éditeur comme l’aventure avec Marcellino en 1958 puis Les aventures de Docky (1959), deux séries italiennes de Gino d'Antonio, Missions secrètes (1957-59), Prince Valiant (1967-68), Urka (1970-72), Turok (1972-77) et le récit de guerre avec Red Devil (1961-63).

Les Remparts proposent aussi des revues pour filles : Bambolina (1961-65), Florette (1962-63), Farandole (1964), les inévitables tarzanides avec King la jungle (1960-62) et Banga (1961-72) pour lequel Mario Caria signe des couvertures inédites et de la BD d’humour enfantine dans de multiples titres qui n’ont pas marqué les mémoires que ce soit Clarinette (1960-65), Scoubidou (1960-67), Mandolino (1960-67), Pirouli (1962-66)), Pifalo (1964-8) ou Pouffi (1966-68)...

Mais les personnages qui ont fait la renommée de l’éditeur sont les célébrissimes Mandrake et Le Fantôme publiés dans plusieurs titres entre 1962 et 1980 comprenant en outre de prestigieuses séries secondaires comme Flash Gordon, Raoul et Gaston, Big Ben Bolt, Johnny Hazard, Rip Kirby, Agent Secret X-9 ou Cisco Kid qu’on retrouve dans d’autres revues comme Les Héros du Mystère (1967-69) ou Les Héros de l'Aventure (1965-72).

Pour les Remparts, les années 70 sont davantage axées sur le fantastique ou la SF avec Magnus an 4000 (1972-77), Flash Gordon (1973-75) ou Star Trek (1972-75) à la recherche peut-être du succès rencontré par les éditions Lug avec les super-héros de Marvel même si les Remparts ont devancé leur concurrent lyonnais en publiant Tonnerre, la première véritable revue de super-héros dès février 1967 !

Mais tout ça ne suffit pas et l’éditeur cesse la publication de BD à l’orée des années 80...

NB : Les remparts ont aussi édité des romans de poche à l’eau de rose (collection Mirabelle, Jasmine, Rêves bleus...).

Les éditions du Remparts avait une société associée à Toulouse : Les éditions de la SEP qui ont notamment géré directement, un temps les séries d'humour comme Bambolina, Clarinette ou Mandolino.

Liste des revues

A

B

C / D

F / G / H

I / J

K / L

M / N

O / P

R / S

T / U

  • Tirelire (14)
  • Tonnerre (10) (un des premières revues ayant publiée du super-héros en France !)
  • Turok (18)
  • Urk (Junior présente) (4)
  • Urka! (10)

W / Y

Bibliographie

  • Le collectionneur de BD n°57/8

Liens externes

Auteurs de l'article

  • Dominik Vallet (créateur, liste des revues)
  • Fabrice Castanet (Historique, bibliographie,listage)