Alain d'Orange

De Pimpf Wiki
Révision datée du 12 juillet 2020 à 20:57 par Tovenaar (discussion | contributions) (Catégories)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

ALAIN D’ORANGE est né à Colmar le 07 janvier 1923.

  • Il débute chez Fleurus en juillet 1949 avec Les 7 diamants du dragon dans Fripounet et Marisette, puis de nombreuses histoires vraies et biographies sur des textes de Jean-Marie Pélaprat, avec lequel il signe aussi la série Jany et Cotignac.
  • Toujours pour les différentes revues de Fleurus, il dessine Le trio bleu en 1949, Viviane entre 1951 et 1962 (dans "Ames Vaillantes"), les aventures de Marc Leloup, un pilote de course, entre 1962 et 1965, Frédérique avec Henriette Robitaillie (1962-72), Stéphanie en 1972-74 dans "J2 Magazine".
  • Parallèlement, il dessine pour la Bonne Presse dans Bayard et Bernadette (Les naufragés du Cassandra, en 1953, La cage à l’uranium en 1954, L’orpheline du Far West en 1958, Le troupeau de Carla en 1959 avec Robitaillie : un album), dans Kisito, Monique, La semaine de Suzette, Lisette, L’Intrépide (1955-57) et collabore aux « Belles Histoires et belles vies » (biographies de saints, personnages religieux essentiellement comme"Marie-Louise Hartzer" dans la collection "Belles histoires belles vies" chez Fleurus en 1965 avec Robitaillie) et à la collection « Les grandes heures des chrétiens »
  • De 1966 à 1968, il illustre plusieurs romans de la collection pour enfants, « Signe de Piste ».
  • Dans les années 70, on le retrouve au sommaire de revues comme Francs-Jeux, Tintin ou Terres Lointaines.
  • Il a publié un grand nombre d’ouvrages religieux ou didactiques comme L’histoire de la Provence en BD et Le 6 juin 1944 : attaque à l’ouest (1983 et 1984) ou encore Henri Dunant à la croix rouge (1986), Frère André (1987), L’histoire du peuple de Dieu, etc.

Liens externes

Bibliographie

Auteur de l'article

  • Fabrice Castanet