Alberto Ongaro

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Ongaro1.jpg


Alberto Ongaro est né à Venise le 22 août 1925.

Ongaro est inclassable : il est tour à tour écrivain, scénariste, journaliste, grand reporter. Il signe souvent ses scénarios de bandes dessinées sous le pseudonyme d'Alfredo Nogara. En 1945, il collabore comme scénariste à L’Asso di picche aux côtés de Hugo Pratt, Damiani et Mario Faustinelli : ensemble, ils forment le mythique "groupe de Venise" et émigrent en 1950 en Argentine où ils travaillent pour les éditions Abril : Ongaro signe les scénarios de Junglemen commencé en Italie en 1949 (dessins de Dino Battaglia puis de Pratt) puis El cacique Blanco avec Pratt (1951), Misterix, Legion Extranjera avec Pratt (1954), John Corvo, Mark Cabot avec Carlos Enrique Vogt (1955), Drake el Aventurero (dessins de Carlos Freixas) dans "Misterix", El Eternauta (dessins de Francisco Solano Lopez), etc.

De retour en Italie il continue à écrire des bd : l’Ombra avec Hugo Pratt dans le "Corriere dei Piccoli" (1964), Jim Lacy, une série d’espionnage dessinée par Gino d'Antonio en 1971-84 et Il Campione, une série d’action (dessins de Sergio Zaniboni), en 1972-77, toutes deux sous le pseudonyme d’O. Alberti dans "Il Giornalino" puis Mister No (ayant vécu une dizaine d’années en Amérique du sud, il est bien placé pour raconter les aventures de Jerry Drake là bas), Nick Raider (1992), etc.

Il écrit également des articles (il est correspondant à Londres pour le quotidien "L’Europeo" pendant 4 ans), une pièce de théâtre : « Corto Maltese » en 1982, et plusieurs romans dont Un romanzo d’avventura en 1972 (Une vie d’aventure chez Denoël), bio romancée de son ami et collaborateur Hugo Pratt, La Partita (1986), qui sera adaptée à la télévision italienne, La taverna del doge Loredan (1987), Rumba, Rassegan Stampa, Club Dumas, Maestro di Scherma La terra degli stregoni, Il segreto dei Ségonzac (2000), I Tre Moschettieri pour Salgari, etc.

Auteur de l'article

  • Fabrice Castanet