Alberto Salinas

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Albertosalinas.jpg

ALBERTO CESAR SALINAS est né le 1er novembre 1932 à Buenos-Aires (Argentine).

Il est le fils du fameux dessinateur de bd argentin José Luis Salinas (1908-1985), auteur connu pour la série Cisco Kid.

Alberto Salinas débute en 1952 avec Canpiago, un justicier à la Zorro publié dans l’hebdomadaire "Super Hombre "(textes de Lanus).

Il collabore ensuite à diverses revues chez plusieurs éditeurs comme Columba ou Fleetway, se spécialisant dans les séries d’aventures comme Safari Argentino en 1958 (pour le studio Roy d'Amy).

Pour Eurostudio de Piero Dami, à partir de 1961, il multiplie les séries historiques pour le marché européen comme Espartaco, La Batalla de Lepanto, Rurik el vikingo (Rurik le Viking dans Pirates), La sedia di Malta etc.

Pour la revue “World of Wonder” il adapte des oeuvres littéraires.

Au cours des années 70, pour la maison d'éditions San Paolo, il publie une serie d'illustrations pour “Il Giornalino Meraviglia”. De 1971 à 1973, il travaille pour le périodique portugais “Jurnal de Cuto”.

Dans la seconde moitié des années 70, il travaille pour la revue "Skorpio" avec notamment deux séries d’aventures : Continente Nero avec le scénariste Robin Wood (Continent Noir, paru chez nous dans Akim (1re série) n°532, 533, 536, 539, 543 et 545 à 549 en 1982) et Legione Straniera, traduite en France en Képi Blanc dans le petit format En Garde! en 1985 (n°81-89).

Il dessine Morgan, el pirata (I fratelli dela flibusta) et surtout Dago créé en 1981 avec le scénariste Robin Wood et publié dans "Lanciostory" en 1983 en Italie, pays où le personnage rencontre un important succès populaire.

Plus récemment on lui doit des épisodes de Chaco (1992), un Dracula (en 1990 puis 1995, texte de Robin Wood) et une version de Nippur (Kyrn dans Akim (1re série) et Ivanhoé (1re série)).

En 2000, il a dessiné I Borgia toujours sur un scénario de son vieux complice Robin Wood.

Il reçoit au Salon Expocartoon de Rome un "Yellow Kid" d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. Il abandonne ensuite le monde des fumetti pour se consacrer à la peinture.

En France, on peut aussi découvrir sa « patte » dans des petits formats comme Bengali n°76 avec Le Hors-la-loi, connu sous le nom de Paco au sein de la revue anglaise Valiant (1976) et dans Thierry la Fronde chez l'éditeur OZ.

Il est mort le 27 Novembre 2004 suite à un accident d'arme à feu.

Auteurs de l'article

  • Fabrice Castanet
  • Dominik Vallet (compléments)