Bob Jenney

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bob Jenney

Robert Ludke Jenney dit Bob est né en 1914 aux USA. On sait très peu de choses sur cet honnête artisan des comics.

A ses débuts, il dessine pour DC, notamment Gary Hawkes en 1938-39 dans "New Fun Comics", Brad Turner in Transatlantic Flight avec Albert B. Dale en 1939, puis pour Fiction House en 1941, The Anzac Hawks are on the Wing (Anzac Hawks) dans "Rangers of freedom Comics". Il commet également des strips comme G-Men dans les années 40 et 50 et Wendy the Waitress en 1946.

Pour Dell Publishing, il dessine dans "Popular Comics" en 1939-40, "The Funnies" en 1940-41 puis "Four Color" entre 1950 et 1958 (notamment The story of mankind sur scénario de Gaylord Du Bois en 1958) et surtout il illustre The Cisco Kid de 1950 à 1958 puis diverses séries comme Dracula (1962), Docteur Kildare (1963), Frankenstein (1964), Walt Disney's Annette (1964), Daktari (1965) qu'on peut retrouver en France chez Sagédition, The Big Valley (1966), Wells Fargo and Danger Station (1966), Maya (1967-68), Twillight Zone (1969), etc.

Entretemps, il a dessiné pour Hillman dans "Air Boy Comics" en 1949-50, pour American Comics Group dans "Adventures into the Unknown", (1950-51), "Forbidden Worlds" (1957-67), "Unknown Worlds" (1964-67) et "Gasp" (1967) et à nouveau pour DC dans "House of Secrets" en 1959 (comme « Naufragé avec une créature de l'espace » traduite dans Big Boy n° 43 en 1960).

Pour Warren, il dessine des récits d'horreur dans "Creepy" entre 1966 et 1968 (en 1968, il y dessine "The Rats in the Walls" d'après Lovecraft) et dans "Eerie" en 1967.

Il participe également à une nouvelle version de Captain Midnight en 1976-78 parmi d'autres dessinateurs comme R. Brice et Dan Gormley.

Pour Marvel Comic Group, il encre Power Man et Iron Fist dans les années 70 (publié en France par Arédit dans Power Man n° 5 en 1978). Il élabore également des storyboards pour la firme Disney. En 1982, il est assistant sur le strip de Bringing up Father (La Famille Illico).

Auteur de l'article

  • Fabrice Castanet