Ennio Missaglia

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Missaglia.jpg

Ennio Missaglia est un scénariste de fumetti né en 1930 à Venise (Italie) qui a souvent travaillé avec son frère, Vladimiro.

Il a débuté pour les éditions Alpe puis Renato Bianconi. En 1957, Ennio Missaglia écrit le scénario d’Astroman courte série de SF (éditions Raid) dessinée par Pini Segna et W. Cremonini puis, en 1959, la série I moschettieri del Pacifico en appendice à Piccolo Ranger, pour les éditions Audace de Téa Bonelli.

De 1962 à 1968, les deux frères collaborent avec Sagédition en parallèle avec éditions Genisio : ils adaptent notamment Rintintin (avec Grecchi, Lino Jeva et Marcello). En 1962, ils réalisent pour Sergio Bonelli la série I tre Marines (en supplément de Tex) qui conte les tribulations de 3 marines au Mexique. En 1963, Ennio travaille sur les séries Pecos Bill et RAF. Les deux frères produisent ensuite le thriller Il Boia dans Collona Falco Nero en 1965-67, puis pour l’éditeur français Jeunesse et Vacances le personnage de Kali (Kriss en italien), sorte de tarzanide des Indes, publié dans le petit format homonyme (1966-81) auquel ils adjoignent une compagne, Zora qui aura sa propre série (1967-79) ; pour ce même éditeur, Ennio Missaglia et Ivo Pavone crééent le western Jingo dans les neuf premiers numéros du petit format du même nom (1977). Pour Bianconi, les deux frères imaginent le court western spaghetti Desperado en 1966 (paru chez nous dans El Desperado en 1970 et Zorro de la SFPI) et Dan Canyon dans I Magnifici (en France dans Apaches et Carabina Slim). Ils ont également produit (ensemble ou séparément) bon nombre de séries érotiques pour le marché étranger par le biais d’Ediperiodici de 1969 à 1976 publiées par Elvifrance dans Jaguar, Incube, Maffioso, Histoires Noires, Incube, Odine, Cauchemars, etc. Ennio y a notamment écrit des scénarios pour les séries Goldrake ou Walalla (1968).

De 1973 à 1976, il écrit UFO pour Edifumetto durant 43 numéros avec son frère au dessin (Brigade OVNI dans Espace et Sunny Sun).

Pour l’éditeur Geis, ils produisent le western Jesus en 1976-78, publié chez nous sous le titre de Kekko Bravo dans El Bravon°1-50 (1976-81). Pour Bonelli, ils travaillent en 1978 sur quelques épisodes de Mister No puis ils inventent Judas, le détective particulièrement sombre de la Pinkerton en 1979-80, dessiné aussi par Ivo Pavone (alias Sans Pitié dans Long Rifle 25-56 en 1980-82). En 1982, les deux frères donnent naissance au personnage de Gil, cow-boy des temps modernes qui n’obtiendra pas le succès escompté : seuls 11 numéros paraissent (traduits dans Long Rifle 57-80) ; les dessins sont parfois de Pavone et les couvertures sont signées Vicenzo Monti. Les deux frères produisent ensuite directement pour les éditions Mon Journal les aventures d’un indien, Arok (dans Apaches en 1983-85). Ennio a écrit pour d’autres dessinateurs, notamment Jed Puma pour Ingam (publié dans Nevada), la série Kudo pour la France, le thriller Vendetta Macumba pour Magnus en 1979 et des récits pour Tiramolla (1988) ou Topolino des éditions Mondadori, soit plus de 150 histoires mettant en scène les personnages Disney (Donald, Picsou, Dingo, Mickey, etc.) pour Carpi, Capitanio, Perego, Gatto, Luciano Bottaro et beaucoup d’autres entre 1960 et 1968 puis de 1988 à 1993.

Ennio Missaglia meurt en 1993.

Auteurs de l'article

  • Fabrice Castanet
  • Dominik Vallet (scission des articles Ennio et Vladimiro)