Erik

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

ERIK de son vrai nom André René Jolly est né le 07 juillet 1912.

  • Il débute en 1930 dans "Benjamin", un périodique dirigé alors par Jean Nohain. Il signe d’abord du pseudonyme de Jérôme Erik qui se contracte rapidement en Erik.
  • Il dessine Les aventures de Ratinet puis Monsieur Taupe de 1934 à 1939.
  • En 1931, il crée sa propre revue "Oscar Bill, le roi des détectives" mais l’expérience tourne court au bout de 26 numéros.
  • Pendant la guerre, il dessine Le professeur Globule contre le Dr Virus dans Gavroche, Martin Gale, détective amateur (qui sera réédité dans les premiers numéros de "Simbad le marin", aux Editions Mondiales en 1962) puis Le chevalier Trancheroc dans "Grandes Aventures" en 1941-42 et collabore (c’est le mot juste) au "Téméraire" de 1943 à 1944 avec le Dr Fulminate et Professeur Vorax. *A la libération, il réalise des dessins animés publicitaires et devient le directeur artistique de "Je vois tout".
  • En 1946, il crée de nouvelles bandes : Tribacil contre Dr Klorax, Tartol de la Clanche, Papou détective (in Coq Hardi), Pompabloc, sportif endurci et Crochemaille le nerveux dans "Paris-Jeunes".
  • Il reprend ensuite Trancheroc dans Youmbo Magazine puis illustre Vrac reporter dans "Jeudi Matin" en 1949 mais aussi dans "Comique Magazine" de l’éditeur Jean Chapelle avec Tonton Molécule et Trancheroc en 1950. *Dans les années 50 il intensifie encore sa production, dessinant à tour de bras dans "Zorro" (Crochemaille, 1950), "Pierrot" (Professeur Camf contre Dr Krapotus, 1951), "Spirou" (Grignotin, 1953), pour les éditions de Montsouris avec L’étrange croisière du Kara-ko ou Nique & Prune en 1953-57 dans "Lisette", dans "Tintin" (Rip la rafale, 1954), "Sylvie" (Dorothée, 1954-55), "Jocko et Poustiquet" (Babiol, détective amateur, 1955), "L’Intrépide" (L’expérience du professeur Gromulus, 1955-57, poursuivi dans Dicky le Fantastic, "Zanzie" en 1958-62, poursuivie dans Mireille), "Ima" (Madie et Martin Gale, 1956-58), "Record" (Mégalithe, 1966-73), "Simbad le Marin" (Martin Gale puis Madie en 1962), etc.
  • Il signe aussi de nombreuses publicités : Astra (1953), Milliat Frères (1957-58), Le chocolat Meunier (1954), Kodak (1962)...
  • Dans les années 50, il travaille également beaucoup pour les éditions Fleurus avec Finette, détective (1951-74), Pat’rac reporter (1952), Jean et ses amis dans "Cœurs Vaillants" (1952-56), Grignotin, Commissaire Picablo, Crochemaille, Vrom, Tifus et Clodomir, Tiphémol contre Klorax, etc.
  • Il publie plusieurs albums chez Artima et d’autres éditeurs : Sandal, le vieux mousse, Fringale et Badinet, Capitaine taillefer, Cambuse sur l’île, Jim, John et la jeep.
  • Cet auteur aux personnages invariables (savant mégalo, inventeur fou, détective pataud et autres stéréotypes) et aux univers farfelus remplis de machines complexes et inutiles est mort le 13 août 1974.

Auteur de l'article

  • Fabrice Castanet