Impéria

De Pimpf Wiki
(Redirigé depuis Impéria (Récits Complets))
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Impéria (initialement Éditions du Siècle) est l'un des pionniers du petit format. Fort connus de tous pour ses bandes dessinées de guerre dont il s’est fait une spécialité, mais aussi pour quelques bandes de western mémorables.

Historique

En 1946, Robert Bagage fonde les Éditions du Siècle à Lyon après avoir entamé sa carrière comme dessinateur dans des revues comme Jumbo en utilisant le pseudonyme de Robba.

L'époque est aux Récits Complets et le nouvel éditeur lance progressivement 6 titres dans ce format jusqu’en 1948 où il change progressivement de nom. Jusqu’en 1951 où les Éditions du Siècle deviennent officiellemnt Impéria.

Plus tard donc, il lancera 3 autres titres en récits complet mais cette fois ci sous ce nouveau nom d’« Impéria », avant de se consacrer uniquement aux petits formats avec son premier du genre (Super Boy) en octobre 1949, qui fut historiquement le second petit format après 34 de Vaillant.

Ce changement radical marque le début d’une nouvelle ère, celle des fascicules de poche avec la création de quantité d’autres revues.

De ce fait l'éditeur transforme ses 3 dernières revues en récits complet pour réduire au petit format. Ainsi Hopalong Cassidy devient un petit format sous le titre abrégé en Cassidy au n° 116 d'aout 1957 en conservant la même numérotation. Il en est de même pour Garry passé en petit format au N°190 de mars 1964. Puis on considère Indians comme la suite du RC Prairie, car ce petit format émerge à la mort de la revue prairie en rééditant les récits de cette dernière. Ce fait est d’ailleurs appuyé semble-t-il par une annonce parues au dos du n°1 d’Indians.

Si Robert Bagage, Félix Molinari et quelques autres travaillent beaucoup, la majorité des bandes est importée, principalement d'Angleterre avec des westerns ou des récits de guerre car Impéria s'est immédiatement positionné comme un éditeur plus adulte sans verser dans l'érotisme comme Elvifrance.

Lorsque le matériel d'origine est épuisé, des dessinateurs (souvent) espagnols sont embauchés pour poursuivre les séries. Sur la fin, l'éditeur ne publie plus que des rééditions, ce qui accéléra sans doute le déclin des ventes. Il tente pourtant de se moderniser quelque peu dès le début des années 70 en lançant plusieurs séries Grand Format jusqu'au n°14 de Crampons, la dernière revue encore active.

Il est à noter l'exceptionnelle longévité des revues de l'éditeur avec des titres comme Buck John (613 numéros), Kit Carson (552) ou Tex Tone (526) etc.

Impéria a su aussi se maintenir sur ses concurrents par la publication de séries comme Kalar, un Tarzanide très original qui n’a rien à envier à ses semblables parus chez les autres éditeurs.

Les Revues

Les Récits Complets aux Éditions du Siècle :

Les Récits Complets Impéria

Les Petits Formats

Les Grands Formats

Bibliographie

  • Encyclopédie des bandes dessinées de petit format tome 1 : Impéria, Gérard Thomassian
  • Pimpf Mag N°11 : Zoom Editeur : Impéria, Franck Anger

Liens externes

Auteurs de l'article