Irv Novick

De Pimpf Wiki
Révision datée du 14 juillet 2020 à 09:40 par Tovenaar (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

IRVING NOVICK, dessinateur de comics, né en 1916 aux USA.


Novick.jpg


Après des études à la National Academy of Design de New York, il a débuté en 1939 au studio d’Harry A. Chesler puis pour MLJ comics (futur Archie Comics) : il y signe parmi les plus belles pages du Golden Age (1939-46). Il créé ainsi en janvier 1940 avec Harry Shorten dans le premier n° de "Pep Comics" The Shield-G men Extraordinary qui est le premier super-héros à arborer un drapeau américain sur son costume et ce, bien avant Captain America ! Ce super héros paraîtra ensuite dans "Shield-Wizard Comics" jusqu’à l’été 1945.

Novick est également le créateur d’autres super-héros patriotes combattant le nazisme comme The Scarlett Avenger (1940) et Steel Sterling (1940-43) dans "Zip Comics" et "Jackpot Comics" et il a illustré, voire créé entre 1940 et 1947 de nombreux autres personnages pour cet éditeur comme Betty and Veronica, Black Hood, Bob Phantom, Boy Buddies, Captain Commando, Fran Frazier, The Hangman, Inferno, The Wizard, etc.

Par ailleurs, pour Holyoke, il dessine The Green Hornet en 1941, d’après le fameux show radiophonique.

Pendant quelques années, les super-héros n’ont plus la côte, et Novick se reconvertit dans le dessin publicitaire pendant plusieurs années et créé graphiquement les Comic Strip Cynthia (texte de Bert Whitman) et The Scarlett Avenger de 1946 à 1952.

Ensuite, à partir de 1955, il travaillera pour DC pendant 40 ans aux côtés de l’éditor Robert Kanigher (un de ses anciens scénaristes de MLJ) dont il fut le dessinateur préféré. On trouve sa signature dans "The Brave and the Bold" dans lequel il créé avec Kanigher The Silent Knight en 1955 puis avec Bill Finger Robin Hood en 1956. Il illustre des récits de guerre, d’horreur et autres dans "Weird War Tales", "Our Army at War" (1953), "All american Men at War" (1960-63) où il créé avec Kanigher le personnage de Johnny Cloud, "World’s finest" (1960), "House of secrets" (1961), "Our Fighting Forces" (1965-66), dans lequel il dessine Captain Hunter, etc.

Il dessine Sea Devils (1963), Cave Carson (1964), Captain Storm en 1964, Automan dans "Tales of unexpected" (1965), ,GI Joe, Sergent Rock, puis dans les années 70 il réalise essentiellement des récits de super-héros qu’il contribue à « relooker », notamment et surtout Flash (1970-79), Wonder Woman (il encre Ross Andru et réalise quelques couvertures), Batman (1968-75), Green Arrow, The Shadow, Green Lantern, Teen Titans (1973), Le Joker (1976-77), La fille du Joker (1976), Kid Flash, Blachawk, Superman (1970), Lois Lane pendant 3 ans, Tomahawk (couvertures), etc.

Entre-temps, il a illustré la planche dominicale du strip Tullus (1960), travaillé pour l’agence de publicité Johnstone-Cushing au milieu des années 60 et collaboré à "Boy’s Life Magazine".

Dans les années 80, il diminue sa production mais continue à mettre en images Batman et Flash avant de se retirer à la fin des années 90, pour des problèmes de vue.

En France on trouve ses planches essentiellement dans les petits formats Arédit comme Captain Action, Kamandi, Faucon Noir, Spectral, Tor, etc. et dans les fascicules de Sagédition comme Batman ou Superman.

Irv Novick est décédé le 15 octobre 2004 à l’âge de 88 ans des suites d’une longue maladie et d’une chute récente.

Auteur de l'article

  • FABRICE CASTANET