Jack Kirby

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jack Kirby (New York, 28 août 1917 - Thousand Oaks, Californie, 6 février 1994) Dessinateur et scénariste américain .

De son vrai nom Jacob Kurtzberg, il est surnommé The King of Comics (le Roi de la Bande Dessinée). Avec Stan Lee, dans les années 1960, il a créé des super-héros qui ont fait la renommée de Marvel, notamment : les Quatre Fantastiques, l'incroyable Hulk, les X-Men, les Vengeurs, Captain America, mais aussi la conception graphique de Spider-Man.

Début de carrière

Ses parents sont des immigrés d'Europe centrale. Le jeune Jacob passe son enfance à Brooklyn où il partage ses loisirs entre la rue, le cinéma, la lecture de romans d'aventure et de pulps.

Il commence sa carrière comme intervalliste au studio d'animation Fleisher. Il aborde ensuite les comic strips par le syndicat Lincoln Features, puis les comic books par le studio de Jerry Iger et Will Eisner. Durant ces premières expériences, il produit déjà beaucoup sous de multiples pseudonymes.

En 1940, Kirby dessine et scénarise Mercure au 20e siècle sous le nom de Martin A. Bursten chez Red Raven comics.

Peu après, il rencontre Joe Simon avec qui il va constituer un duo très créatif. On leur doit notamment le super-héros The Fly publié sous le nom de Mosquito chez Mon Journal, mais plus récemment aussi dans Strange (Organic comics).

Période Timely

En 1941, il crée Captain America pour Timely (ancêtre de Marvel), le super-héros patriote qui va combattre les nazis durant la seconde guerre mondiale. Ils imagineront ensuite Young Allies et The Vision qui connaîtront moins de succès.

DC Comics 1re période

Le duo passe alors chez DC Comics où ils créent d'autres personnages : The Newsboy Legion ou The Boys commandos ainsi qu'une nouvelle version de Sandman, un héros déjà existant.

Mais ils se retrouvent tous les deux mobilisés durant la seconde guerre mondiale en 1942...

Prize-Crestwood

De retour en 1945, il crée Prize-Crestwood leur propre maison d'édition où il imagine les premiers comics sentimentaux : Young Romance, Young Love, Young Brides, des westerns : Boy's Ranch, Bullseye, du paranormal : Black Magic et même une parodie de Captain America : Fighting American.

La campagne anti-comics menée par Fredric Wertham finit par les contraindre à mettre la clef sous la porte comme nombre de leurs collègues éditeurs. Simon et Kirby se séparèrent alors.

DC Comics 2

En 1956, Kirby crée Sky Masters, un comic strip de science-fiction encré par Wallace Wood.

En 1958, il revient chez DC pour créer The Challengers of the Unknown (alias Les Challengers de l'inconnu), un quatuor d'aventuriers.

Atlas Comics-Marvel

En 1959, il retourne chez Atlas Comics (anciennement Timely et futur Marvel) où il travaille avec le scénariste et éditeur Stan Lee. Il démarre en dessinant quantité d'histoires courtes de science-fiction avec des monstres comme c'était la mode à l'époque. L'histoire en retiendra un : Fin Fang Foom.

En 1961, Stan Lee et Jack Kirby créent un nouveau type de super-héros : The Fantastic Four (Les Quatre Fantastiques). Premiers héros ayant une véritable vie quotidienne et des problèmes. Le succès est foudroyant, ouvrant la voie à de nombreuses autres séries basées sur le même principe.

C'est ainsi qu'ensemble, ils imaginent : Hulk, Thor, les X-Men, Iron Man, le Surfer d'Argent etc.

En 1970, en désaccord avec Marvel, Kirby s'en va à nouveau chez DC Comics.

DC Comics 3

Cette fois, il veut créer un univers entier réparti sur quatre revues : Superman's Pal Jimmy Olsen, New Gods, Forever People et Mister Miracle.

Malgré le grand investissement de Kirby, DC Comics, insatisfait de leurs ventes, met fin à ces comics. Kirby continue de travailler pour l'éditeur, mais avec des projets moins personnels comme Kamandi, The Demon (Démon) ou Omac. Mais Kirby n'est plus en phase avec le public et les ventes ne suivent pas.

Dernier retour chez Marvel

En 1975, Kirby retourne chez Marvel où il reprend des personnages qu'il a créés comme Captain America, Black Panther et dessine même un album du Silver Surfer et même une série librement inspirée du film de Stanley Kubrick, 2001, Odyssée de l'espace. Il réalise aussi de nombreuses couvertures.

Il continue de créer ses propres séries comme Devil Dinosaur, Machine Man ou The Eternals (Les Eternels). Cette collaboration avec Marvel se termine définitivement en 1978.

Fin de carrière

Kirby part vivre sur le côte Ouest où sont installés les principaux studios américains d'animation. Il participe notamment à Arok le barbare.

En 1981, l'éditeur Pacific Comics lui propose de réaliser des comics dont il serait le propriétaire. Il crée alors Silver Staret Captain Victory & the Galactic Rangers.

En 1986, un procès l'oppose à Marvel qui refuse de lui rendre ses originaux si Kirby ne reconnait pas Marvel comme unique propriétaire des droits sur les personnages qu'il a co-créés. Un accord est finalement trouvé.

A la fin de sa vie, Jack Kirby crée encore de nouvelles séries pour les éditeurs Topps comics (Bombast, Captain Glory, Nightglider, Satan's Six) et Image (Phantom Force).

Liens externes

Bibliographie Française

Voir Jack Kirby: Bibliographie

Auteur de l'article

  • Dominik Vallet