Jesus Blasco

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
JESUS BLASCO
Dessinateur
Naissance 3 novembre 1919 (Barcelone)
Mort 21 octobre 1995 (Barcelone)
Blasco.jpg

Jesus Blasco Monterde (Jesús Monterde Blasco) dit parfois Monterd ou Montero (3 novembre 1919 - 21 octobre 1995) est un dessinateur espagnol de bande dessinée.

Il débute dans la bande dessinée en avril 1935 dans le journal de Mickey espagnol.

Il réalise des séries humoristiques dans des revues de BD pour enfants comme "Poccholo", "Boliche", Florita, obtenant un joli succès avec Anita Diminuta en 1941 (publié dans "Mis Chicas", où il dessinera aussi Los tres inseparables en 1943).

Il créé sa série la plus connue, Cuto, sorte de Tintin "espagnol" dans la revue "Boliche" qu'il poursuit dans "Chicos" en 1940. Pour ce magazine, il fournit également plusieurs récits d'aventures ou de Science Fiction.

Au début de la guerre civile, Blasco est emprisonné dans un camp en France dont il revient en 1940. Il devient alors directeur artistique de la maison d'édition Plaza. Il créé peu après la bande animalière Rabituerto.

En ces temps belliqueux, il publie aussi plusieurs récits de guerre comme la Escuadrilla de la muerte (1941) et Episodios de Guerra (1948)...

Après guerre, il multiplie les créations tant réalistes qu'humoristiques : Chispita en 1946, El Coyote, Kul-Hebra en 1949, Tontone y Cia, Jim el terrible, Smiley O'Hara en 1950, Lex Tarron y Joe Bazooka, Masco (publié dans Pampa n°27 et Supplément à Plutos n°14 aux éditions Lug)...

A partir du milieu des années 50, il produit de nombreuses séries réalistes pour l'agence anglaise Fleetway.

Il dessine ainsi Buffalo Bill dans "Comet" en 1954-58 puis Billy the Kid dans "Sun". Suivront Robin Hood en 1956-57 (Robin des Bois, publié en France dans Mireille chez Marijac à partir de janvier 1959 et sous le titre Oliver dans Impéria) puis Dick Turpin et Wyatt Earp, toujours dans "Sun". Citons encore Blackbow et Shot Basky'.

Il fait partie du staff des nombreux dessinateurs des séries Kit Carson, Kansas Kid alias Tex Tone, Buck Jones (Buck John), Gang Buster et Frontier Fury, publiées dans "Cow Boy Picture Library" entre 1958 et 1962. En France, l'éditeur Impéria a publié la plupart de ces héros dans ses divers petits formats.

Il dessine plusieurs westerns dans "Thriller Comics : "Guns on the prairie (n°167 en 1957, traduit en Revanche dans Buck John n°130-131), Ambush (en 1959 au n°262, traduit en Embuscade dans Indians n°55-56), The day of execution dans "Top Spot" en 1959, puis, pour "Eagle", il reprend le fameux Jeff Arnold et signe le western Vengeance Trail en 1962 (La piste de la vengeance dans Rintintin et Rusty vedettes TV), Gunsmoke at Rumrock dans Film Fun en 1961-62 (Panique à Rimrock dans Whipee! n°16), il signe Venture and the Curse of Krah dans "Tiger" en 1964-66, Rob Riley dans "Ranger", en 1965-66 (puis dans "Look and Learn"), Montezuma's daughter dans "Look and Learn" en 1968 (publication française dans Lancelot), Il adapte la série télévisée Destination Danger dans "Lion" en 1966, il illustre The indestructible Man dans "Jag" en 1968 et Adam Eterno (en France dans Janus Stark).

D'autres récits de sa période anglaise ont été publiés ça et là en France dans Ouest Magazine ("Le Colonel") ou Pierrot...

Il produit divers récits dans "Thriller Picture Library" entre 1956 et 1958, "Playhour Comic" (Tales from the Arabian Nights, The Story of Pinocchio en 1958), "War at sea Library" en 1963 (un épisode a été publié dans Navy n°20 en France) et "Wild West Picture Library" en 1969-70 (voir index).

Avec le scénariste anglais Tom Tully, il illustre Main d'Acier (The Steel Claw) dans Knockout de 1963 à 1973 et Tony Steel (Slave of the screamer) dans "Valiant" en 1970-71 (Sunny Sun 7-9). Il illustre Le Viking volant dans Champion en 1967 (Yataca), Invasion (les 3 premiers épisodes) en 1977-78 dans "2000 AD" (traduit dans Force X et Super Force), The Indestructible Man dans "Jag" en 1968-69, L'hirondelle des mers (Brik 180-182), L'étoile de Rustford (En Piste n°1 à 6), Edward and the Jumblies, Phantom of the forest, Miss Tarentula, Dredger dans "Action" (1977)...

En 1968-70, il dessine le western Les Guérilleros puis la série Paul Foran (198-69) pour Spirou sous le pseudonyme de Montero.

En 1973-75, il collabore avec l'éditeur Marvel Comic Group sur de courts récits d'horreur (Lifeboat, Five claws to tryphon, Blood Stalker).

Il fournit également des histoires d'horreur pour l'éditeur américain Warren dans "Creepy" entre 1979 et 1980 (The Clockmaker, Slaver).

Par la suite, il réalise avec ses deux frères, Alejandro et Adriano, également dessinateurs, "La bible en BD" (avec Claude Moliterni) pour l'éditeur Dargaud (récemment réédité).

Il reçoit le prix Yellow Kid en 1982, au salon international de Lucca.

Il s'attaque au marché italien avec Marco Polo dans L'Intrepido (Universo), Tour Trissa dans Albo Blitz en 1978, Mister Kapa en 1978-84 dans "Il Intrepido" (avec Graziano Cicogna), l'inca Tumac (en France dans Nevada 400-439), Crazy Jazz en 1980-81 (dans Il Monello), Kira la zingara dans "Albo Blitz" (1981), King Jim dans "Albo Blitz" en 1981-82 sur un scénario de Graziano Cicogna qu'il retrouve sur l'excellente série Pacaguara dans l'éphémère revue "Full" de Bonelli, en 1983 (La Route de l'Ouest, Nevada).

A partir de 1987, il débute sa collaboration avec justement ce même Bonelli sur le fameux Tex Willer (La journée de la peur, n°307).

Il ne délaisse pas le marché espagnol, puisqu'il dessine El Capitan Trueno sur scénario de Victor Mora en 1986 (Yann Cyclone dans Ivanhoé) puis créé la série médiévale Tallafero en 1987.

En 1994, Bonelli publie un court récit de Blasco dans "Zona X" (I bivi della storia).

Jesus Blasco meurt le 21 octobre 1995 dans sa ville natale, Barcelone.

Liens externes

Auteurs de l'article

  • Fabrice Castanet
  • Dominik Vallet