Joe Gill

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Joe Gill, considéré comme l’un des scénaristes les plus prolifiques de comic-books, est né le 13 juillet 1919.

Il a démarré sa carrière de scénariste de bandes dessinées au début des années 1940 chez Timely, la maison d’édition de Martin Goodman, qui deviendra vingt ans plus tard Marvel. Pour cet éditeur, il a écrit notamment des histoires de Captain America après le départ de Joe Simon et Jack Kirby. A la fin des années 1940, il toucha à d’autres genres comme le western, lorsque le super-héros se vendait moins. Comme le travail devenait sporadique, il allait vers d’autres éditeurs comme Dell et … Charlton Comics. C’est en 1954 que Joe Gill commença à travailler pour l’éditeur Charlton. Pour Charlton, il travailla de 1954 jusqu’à sa fermeture en 1986 et livra des milliers de scénarios. En travaillant pour Charlton, Joe Gill s’obligea à travailler au siège de l’entreprise à Derby, dans le Connecticut, et avec des tarifs très bas ; mais il y gagna en stabilité et en liberté de création. Connu pour sa rapidité (il produisit souvent un manuscrit par jour), il toucha à de nombreux genres : le western, la guerre, la romance, le policier, la science-fiction, la comédie, l’horreur, l’adaptation de séries TV, et, bien sûr, le super-héros. Il a créé avec Steve Ditko les super-héros Captain Atom et Blue Beetle, qui seront repris plus tard par DC Comics. Il a écrit pour d’autres super-héros comme Hercules, Peacemaker, The Fightin’ Five, Sarge Steel, Son of Vulcan et Judomaster.

Quelqu’unes de ses œuvres chez Charlton ont été traduites chez Heritage (CHEYENNE KID, LE FANTOME et FANTOMES ECHOS DU MONDE DU SPIRITISME) et Aredit (par ex. Le Pacifiste/Peacemaker dans ECLIPSO n° 10). Il a eu l’occasion de travailler pour Dell/Gold Key (par exemple, des épisodes de Mission Impossible traduits par Sagédition dans VOYAGE AU FOND DES MERS n° 1) et pour DC Comics, grâce à Dick Giordano qui démarra aussi chez Charlton en tant qu’éditeur. Pour DC, il réalisa quelques scénarios sur des séries comme Jonny Double, Hot Wheels, The Secret Six, mais il n’y resta pas longtemps. Il resta fidèle à Charlton Comics qui cessa son activité en 1986, ensuite il se retira du monde des comic-books. L’ensemble de son œuvre n’est pas entièrement connu, mais Joe Gill fait partie de ces grands scénaristes ayant beaucoup travaillé pour le marché des comic-books comme Paul S. Newman.

Joe Gill est mort le 17 décembre 2006.

Bibliographie

Liens externes

Auteurs de l'article

  • Franck Anger
  • Dominik Vallet (compléments)