Larry Trask

De Pimpf Wiki
Révision datée du 12 juin 2009 à 21:42 par Johngiskan (discussion | contributions) (Nouvelle page : {| align="right" rules="all" cellspacing="2" cellpadding="4" style="border: 1px solid #999; border-right: 2px solid #999; border-bottom: 2px solid #999; background: #f3fff3" |-style=...)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Larrytrask.jpg

Biographie

Lawrence Trask est le fils du scientifique Bolivar Trask. C’est à l’âge de 5 ans que ses pouvoirs de mutants se manifestent. Doué de précognition, il prédit la mort de sa mère. Larry Trask à également une sœur mutante, Tanya. Il porte en permanence un médaillon qui bloque ses pouvoirs de mutants, le mettant ainsi à l’abri des créations de son père, les sentinelles. Larry aide son père dans ses travaux d’éradication des mutants. Quelques fois, pour connaître le futur, Bolivar Trask, enlève le médaillon à son fils. C’est ainsi qu’il apprendra la future tentative d’assassinat sur la personne du sénateur Robert Kelly. Malgré l’aide qu’il apporte à son père, Larry Trask reste sceptique sur les buts de son géniteur et de sa haine à l’encontre des mutants. Ses doutes se dissiperont à la suite d’un événement important. Tanya, sa sœur, consciente des futurs impacts de la création des sentinelles, veut absolument les détruire et ainsi changer le futur. Tanya ne peut mettre à exécution son plan, car son ami Rachel Summers l’arrête (et on comprend très vite pourquoi). Larry Trask assiste au duel entre les deux femmes et s’aperçoit des dégâts occasionnés par des êtres doués de grands pouvoirs. Cela finit de convaincre : les mutants sont un danger pour l’humanité. Larry Trask, considère que les X-Men sont les responsables de la mort de son père.

Il utilise les plans de son géniteur pour construire une génération de sentinelle encore plus puissante. Il est aidé dans sans tâche par le juge fédéral Robert Chalmers, ancien ami de son père et connaisseur du secret de Larry. Larry Trask, construit sa nouvelle base d’opérations dans le Colorado Il programme ses sentinelles pour enlever les mutants et les emprisonner dans sa base. Un de ces mutants est Alex Summers. Larry, l’affuble du surnom d’Havok et lui fabrique une combinaison qui permet à Alex de contenir ses pouvoirs très instables. Robert Chalmers, soutien de la première heure, est déçu des plans de Larry. Afin que ce dernier arrête cette chasse aux mutants, et qu’il avoue qu’il en est un lui-même, il enlève le médaillon à Larry.

Furieux, ce dernier ordonne aux sentinelles de détruire tous les mutants même si cela doit le conduire à sa perte. Grâce à un stratagème de Cyclope, les sentinelles vont s’autodétruire en se dirigeant vers le soleil. Pendant ce temps, suite au choc, Larry est plongé dans un état catatonique. Robert Chalmers en profite pour lui remettre le médaillon, ce qui provoque chez Larry une amnésie partielle. Il ne se souvient plus des derniers événements. Les sentinelles Mark II non détruites, retournent dans l’espace avec une nouvelle directive : stériliser l’humanité et ainsi éviter la naissance de mutants. Pour réaliser cette action, les sentinelles enlèvent la Sorcière Rouge car elles ont besoin de son pouvoir. Vif-Argent, à la recherche de sa sœur, se tourne vers Larry pour l’aider. Il lui enlève le médaillon, lui restaurant ainsi la mémoire. Libéré de son amnésie partielle, Larry indique à Vif-Argent ou se trouve la nouvelle base des sentinelles : l’Australie. Larry a également une vision : il voit un monde envahit par les ténèbres et interprète cela comme la fin du monde.

Larry Trask et Vif-Argent se rendent en Australie et joignent leurs efforts à ceux des Vengeurs pour sauver la Sorcière Rouge. Arrivé à la base des sentinelles, Larry découvre que le responsable de tout cela est le ‘numéro 2’, leader des sentinelles qui a muté au contact des radiations solaires. Pour vaincre les sentinelles, Larry retourne les robots contre leur chef. Les sentinelles se détruisent entre elles. Il met ainsi un terme au rêve de son père et connaît la même fin : mort, écrasé par une sentinelle.

Mais, est-il vraiment mort ? Un certain Larry Trask fait son apparition dans le X-Men n°1 paru en 1997 chez Marvel. Malheureusement on ne voit jamais son visage …