Mario Faustinelli

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
MarioFaustinelli.jpg

L’écrivain, scénariste et dessinateur MARIO FAUSTINELLI dont le nom et la vie ont été un temps associés à Hugo Pratt est mort à Milan le 1er août 2006 des suites d’une longue maladie.

Né à Venise le 08 novembre 1924, il fréquente une école catholique puis rencontre dans les années 40 G.L Bonelli pour lequel il dessine des récits humoristiques dans la revue l’Audace comme la parodie de cow-boy Pompeo Bill (1943). Deux ans plus tard, après avoir été brièvement emprisonné pour faits de résistance ( !), il créé et dirige avec l’aide de son cousin Alberto Ongaro la revue Albo Uragano (Ouragan Blanc), très inspirée des comic books américains, dans laquelle débute son ami Hugo Pratt, rencontré à Venise en 1944 (crayonnés de la série Ray e Roy, créée par Faustinelli en 1946). La revue devient l’Asso di Picche (L’as de Pique) en 1947 du nom du super-héros masqué inspiré du Spirit, animé par Pratt, Ongaro et Faustinelli de 1945 à 1949. Dix-huit numéros de la revue dirigée avec discipline par Faustinelli seront publiés. Il fait travailler plusieurs membres de sa famille au sein du journal qui tirait alors à 25 000 exemplaires. Pour Pratt, meilleur dessinateur que lui, il écrit les scénarios de Silver-Pan en 1947, Un allegro natale, Indian River l’année suivante et April e il fantasma en 1949, parfois sous les pseudonymes de Davide ou Faust. Pratt esquisse tandis que Faustinelli assure l’encrage. Le succès du journal attire de nouveaux artistes. Avec Pratt, Ongaro, Dino Battaglia et d‘autres, Faustinelli forme alors ce que l’on appelle « le groupe de Venise ». Il émigre ensuite avec Pratt en Argentine en novembre 1949 à l’invitation de Cesare Civita un éditeur du pays qui a fait paraître L'As de Pique dans son périodique, Salgari dès 1948. Ils seront bientôt rejoints par Ivo Pavone et Ongaro. Là bas, pour des histoires d’ego, Faustinelli ne s’entend plus avec Pratt mais écrit et dessine la série policière Patt Brando (1950) et Kim de la nieve dans Misterix n°143-171 en 1951 (Kim des neiges, publié en France dans le petit format Brik-Yak n°66-73) et réalise également des peintures. De retour en Italie en 1957, il travaille pour le Corriere dei Piccoli, avec notamment de nombreuses planches didactiques ou historiques mais aussi des séries comme Sei bimbi e un tesoro (Six enfants et un trésor) avec le studio Roy d’Ami (publié chez nous dans Rintintin et Rusty vedettes TV n° 5-13 en 1960), Il piccolo cow boy (Le petit cow-boy) avec Aldo di Gennaro en 1961 (traduit dans Bugs Bunny 3ème série n°110-122 en 1978), Il piccolo re (Le petit roi) avec Dino Battaglia en 1961 (dans Rintintin et Rusty vedettes TV n°20-25 en 1961-62). En 1959, il dessine Bimbo e Bimba, édité par De Fonseca, créé le cow-boy Kolosso en 1963-64 avec Carlo Cossio (102 numéros)...En 1972, il remporte le concours de poésie pour enfants "Libro di poesie per ragazzi" de Mursia avec « Le prime figure ».Par la suite, il se partage entre fumetti, écriture et animation : il participe notamment pendant deux ans aux côtés de Maria Perego aux scénarios des dessins animés de Topo Gigio, une souris très populaire en Italie (Le avventure di topo Gigio en 1965). Ces dernières années, il se consacrait surtout à des ouvrages didactiques, à caractère encyclopédique. Parmi les œuvres de l’auteur, signalons : « La vie en image des animaux d’Afrique » avec Egidio F. Bregoni (Hemma, 1986), « Man the artist » en 1972 et plusieurs monographies entre 1973 et 1989.

Auteur de l'article

  • FABRICE CASTANET