Rino Ferrari : Différence entre versions

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
m (Fratelli Fabbri)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{| align="right" rules="all" cellspacing="2" cellpadding="4" style="border: 1px solid #777; background: #f3fff3"
 
{| align="right" rules="all" cellspacing="2" cellpadding="4" style="border: 1px solid #777; background: #f3fff3"
 
|-style="background: #ddffdd"
 
|-style="background: #ddffdd"
|colspan="2" align="center" |[[Image:Indians_20.jpg|Thumb|© Les Editions Impéria]]
+
|colspan="2" align="center" |[[Image:RinoFerrari.jpg|Thumb|© Giorgio Mondadori]]
 
|-
 
|-
 
|}
 
|}

Version du 30 juin 2020 à 18:47

© Giorgio Mondadori

Rino Ferrari est un dessinateur, illustrateur, sculpteur, d'origine italienne.

Formation : ancien élève en Italie d'une école des Beaux-Arts.

Bibliographie

C'est à l'occasion d'un séjour en France dans les années 49 qu'il tombe amoureux de notre capitale.

Il s'y installe définitivement. Il travaille pour la revue Radar en illustrant la plupart des faits divers de l'époque avec des images "grand format" toujours spectaculaires. Il travaille parallèlement pour une une revue italienne similaire La Domenica del Corriere. Toutes ses illustrations sont signées : R. Ferrari

En 1966, toujours pour les Italiens et sous le pseudo de Ferri, il travaille sur la collection Fiabe sonore (fables sonores) pour l'Editeur Fratelli Fabbri en illustrant des pochettes de disques dans un style très Walt Disney.

Ses Couvertures

De 1948 à 1978 il illustre à la gouache un nombre incroyable de petits formats pour les éditions Impéria comme : Attack (1re série), Baracuda, Battler Britton, Buck John, Biches, Calder One, Caribou (Impéria), Crack,Diaman, Garry (PF), Hopalong Cassidy, Indians, Jim Canada, Jet Cobb, Jim Morgan, Kay Barton, Kalar, Kit Carson, Les 5 As, Marouf, Minouche, Navy, Ögan (revue), Oliver, Panache, Pirouett', Prairie, Rapaces, Super Boy, Rapaces, Rol Baker, Sandor, Sergent Guam, Spider agent spécial, Tex Tone, War, X-13, Z33...

Son style

Une des particularités des couvertures de Ferrari est l'action qui s'y dégage.

Ses personnages sont toujours en mouvement, donnant une impression d'élan, de vitesse, comme un instantané d'un cliché pris dans le feu de l'action. Difficile d'estimer le nombre total des illustrations de ce travailleur infatigable, mais cela doit correspondre à plusieurs milliers, et toutes en couleurs.

Ailleurs

On lui doit aussi Los corsarios de las Bermudas dans la revue "Salgari" en Argentine...

Il est décédé en 1987.

Auteur de l'article