Roberto Diso

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Roberto diso.gif

ROBERTO DISO est né à Rome (Italie) le 16 avril 1932.

En 1954 , il travaille pour Il Vittorioso et réalise sa première bd dans Albo Jolly en 1955 (texte de Santo d’Amico).

A partir de 1961, il œuvre pour le marché anglais via l’agence Fleetway avec notamment des récits de guerre dans "Battle Picture Library" (The Silver-plated Luger dans le N°6 et Fighting blood dans le 20 en 1961, puis The Scorched Earth dans le 40, Into the Breach dans le 85, Nightmare Jungle dans le 111, Danger Zone dans le 149 et Cease Fire dans le 254), "War at Sea Picture Library" : Repel Borders et Crash Dive dans les N° 11 et 15 et "War Picture Library" : The Tall Shadows, Crash Landing et Man of Action dans les N° 143, 228 et 253 (traduits dans Panache, Navy et Rangers des éditions Impéria). Il travaille aussi pour "Lion" avec One Man Went to War (1965-66) et le policeman Zip Nolan (1966-72), qu’on peut retrouver dans des pockets Arédit.

Il fournit également des bandes aux marchés allemand et français avec Lancelot ou Dan Panther (crayonnés pour d’Amico) pour les éditions Mon Journal au début des années 60.

En 1962, il dessine Il Cid Campeador (Le Cid de Campeador) sur un texte de Danilo Forina, publié en France dans Oliver 119-129 chez Impéria.

Au cours des années 60, il travaille également au sein du studio Giolitti, dessine des histoires pour adultes comme Goldrake en 1965 (en France on peut retrouver certaines de ces histoires dans la revue Thrilling) et des récits de guerre pour le studio Roy d’Amy.

En 1965, il créé le super héros Atoman e killer pour Bonelli. La décennie suivante, il travaille essentiellement pour Sergio Bonelli Editore, notamment dans Collana Rodéo avec Gli strangolatori et Il Mestiere di Spia en 1974 (texte de Mantelli), traduit en France dans Les Indomptables n°9 : Rapide pour l’enfer (Mon journal, 1982). Puis il reprend en 1975 le personnage de Mister No ainsi que les couvertures du fascicule homonyme à la suite de Gallieno Ferri (à partir du numéro 116 de l'édition transalpine en 1985).

Dans les années 80-90, il signe textes et dessins de Rodo, il cavaliere dans Giungla ! pour l’éditeur Nerbini (1985) puis dans l’Eternauta, il dessine Zona X presenta, avec Alfredo Castelli en 1992 et participe à Comic Art avec Rudy X en 1989 (texte de R. Traini) et Free Climbing (1993). Il a aussi dessiné un épisode de Tex Willer sur scénario de Claudio Nizzi (Maxi Tex)...

Liens externes

Auteurs de l'article

  • Fabrice Castanet
  • Dominik Vallet