Robin Wood

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Robinwood.jpg

Robin Wood est né en 1944 au Paraguay à Nuova Australia, ville d'immigrés australiens d'origine irlandaise.

Grand voyageur, il a vécu dans plusieurs pays et possède au moins la triple nationalité argentine, paragayène et danoise. En 1965, il arrive à Buenos Aires et commence à travailler pour les éditions Columba en écrivant des histoires d'aventures historiques sous divers pseudonymes dont Robert o'Neil, Noel Mc Leod, Roberto Tu montes, Carlos Ruiz, Mateo Fussari. En 1967, il crée Nippur de Lagash (Kyrn, publié en France dans les petits formats Akim (1re série) et Ivanhoé), sans doute son personnage le plus connu, avec Lucho Olivera puis avec d'autres dessinateurs pour un total de 400 épisodes jusqu'en 1995, et la série n'est pas officiellement terminée.

Peu après Nippur, il imagine Mi novia y Yo, comédie sentimentale illustrée par Carlos Vogt qu'il poursuivra jusque dans les années 90. A la même époque, on lui doit également Pepe Sanchez, une version parodique de James Bond (toujours avec Vogt). A la fin des années 60, c'est Jackaroe, un western (dessiné par Juan Delfiume) que l'on retrouve en PF dans Pistes Sauvages et La Route de l'Ouest. A la même époque, il crée le studio graphique Estudio Nippur IV en compagnie des frères Enrique et Ricardo Villagran. Dans les années 70, il continue ses séries existantes tout en en créant de nouvelles : Dennis Martin (dessin Angel Fernandez), une histoire d'agent secret britannique qui a été reprise par Ray Collins ; Big Norman (dessin Daniel Haupt), une série policière ; Los Amigos (dessin Alberto Macagno), une série sur le modèle d'Amicalement Votre, mais surtout Gilgamesh (dessin Lucho Olivera) qui est sans doute sa série la plus aboutie et qui sera achevée en 1986.

Malgré tout, il continue d'enchaîner les créations dans les années 70 : Dax (1976, dessin de Ruben Marchionne) ; Helena (dessin Ernesto Garcia Seijas) ; Savarese (Mandraffina) ou Qui la Legione (dessin Luis Garcia Duran).

Dans les années 80, il crée un autre personnage qui deviendra célèbre : Dago (1981, dessin d'Alberto Salinas). Il commence à publier pour l'Italie pour Eura Editoriale tout en poursuivant ses créations à jet continu : El Cosaco (dessin de Carlos Casalla) ; Kozacovich & Connors (1987, dessin de Luis Garcia Duran) ; Kevin (dessin d'Ernesto Garcia Seijas) ; Ronstadt - Il soldato e la morte (dessin d'Enrique Villagran) ; Morado (dessin de Carlos Vogt) et Morgan - Hard World (avec Mandrafina).

En 1990, il crée Dracula l'uomo (dessin Alberto Salinas) ; en 1991, Ibanez (avec Enrique Breccia) ; l'année suivante, c'est Chaco avec Alberto Salinas, mais aussi Martin Hel (dessin d'Angel Fernandez et Ruben Marchionne), Munro avec Pedrazzini et Nan Hai (dessin Luis Garcia Duran). En 1993, on lui doit Danske (dessin d'Enrique Villagran). En 1994, c'est Starlight (avec Juan Zanotto), Il pellegrino (Walter Tarborda), Holbeck (Alberto Macagno) ; Merlino, Putifat (Vega de Lyra) et Larsen & Finch (Carlos Casalla). Il continue en 1995 avec Amanda (avec Alfredo Falugi), L'impiccato (Leandro Sesarego) et Port Douglas (Gerardo Canelo). Sa production ralentit légèrement avec Mark (avec Enrique Villagran) en 1996, Anders (Alfredo Falugi), Kayan (dessin Jorge Zaffino, Eduardo Barreto et Enrique Villagran), Raycon (Emilano) en 1997, puis I Borgia (Alberto Salinas) et Clochard (avec Alberto Ascanio). Cette même année, on lui doit également le scénario du Dylan Dog Gigante chez Bonelli. En 1999, il écrit pour Vogt, Lei e Io...

Auteurs de l'article

  • Fabrice Castanet