Tales to Astonish

De Pimpf Wiki
Révision datée du 23 mai 2020 à 16:02 par Johngiskan (discussion | contributions) (→‎Auteur de l'article)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
TALES TO ASTONISH
Editeur Marvel
Date de début janvier 1959
Date de fin janvier 1994
Numéro Fin 116
Nb Pages
Nb Recueils
Collection Comics
© Marvel

Tales to Astonish est un magazine de Comics publié par Marvel de 1959 à 1994 et comportant au total 116 numéros. Cette revue a été diffusée en 3 fois : de janvier 1959 à mars 1968 (101 numéros), de décembre 1979 à janvier 1981 (14 numéros) et pour finir, un dernier numéro en 1994. La première série publiée de 1959 à 1968 pendant l’âge d’argent des comics comportait essentiellement des histoires de science-fiction mises en valeur par de nombreux artistes tels que Jack Kirby ou Steve Ditko. À l’instar de Tales of suspense, Tales to Astonish s’arrêta au numéro 101 pour devenir en avril 1968 la série d’un seul super-héros : L’incroyable Hulk. La seconde série publie de 1979 à 1981, reprenait 14 numéros des aventures de Namor, le prince des mers. Un dernier numéro, édité en 1994, consacré à aux héros récurrents de Tales to Astonish mis fin à la série.

Anthologie de la science-fiction

Le premier cycle de Tales to Astonish, du numéro 1 au 34 (janvier 1959 - août 1962), a démarré sous la bannière d'Atlas Comics, ancêtre de Marvel dans les années cinquante. Tales to Astonish, comme Tales of suspense, contenait des histoires dédiées à la science-fiction principalement écrites par le rédacteur en chef Stan Lee, et dessinées par des artistes tels que Jack Kirby, Steve Ditko, Dick Ayers, Don Heck ou Paul Reinman. Le premier gros bouleversement intervient au numéro 27 avec l’apparition d’Henry Pym. Celui-ci reviendra dans la peau du super-héros nommé Ant-Man au numéro 35. La revue sera totalement consacrée aux super-héros à partir du numéro 60, quand L’incroyable Hulk rejoint Henry Pym, mettant fin ainsi à la présence de la science-fiction dans la revue.

Ant-Man et Giant-Man

Après son apparition dans le numéro 27, le scientifique Henry Pym revient vêtu du costume de l’Homme-Fourmi (casque cybernétique, costume rouge et faculté de changer sa taille) dans le numéro 35 en septembre 1962. Les histoires d’Ant-Man étaient grossièrement créées par Stan Lee puis scénarisées par son frère, Larry Lieber. Le dessin étant confié dans un premier temps à Jack Kirby puis plus tard, à d’autres artistes dont Don Heck. Henry Pym affronta dans ses premières aventures, des vilains tels que le Protector, Porcupine, Comrade X, Egghead (Tête d’œuf) ou le Scarlet Beetle. L'homme fourmi s’associe à partir du numéro 44 (juin 1963) à Janet Van Dyne, plus connue sous le nom de la guêpe. Il est à noter que le scénario de ce numéro de Ant-Man, est signé par Ernie Hart, bien connu pour sa création du super-héros « Super-Rabbit » et pour sa participation au magazine MAD. Durant cette période, la première moitié de la revue Tales to Astonish était consacrée à l'Homme-fourmi tandis que la seconde évoquait toujours les mystères de la science-fiction. Un autre changement majeur survint au numéro 49 lors d’une histoire mettant en scène le vilain « Living Eraser » (l’Effaceur dans la version Française), tout droit sorti d’une improbable dimension Z (!) : Ant-Man devint Giant-Man.

La seconde partie des numéros 51 à 58 sera attribuée à la série « Tales of the Waps ». Dans ces histoires, la Guêpe, narre à des militaires hospitalisés, des histoires de science-fiction (comme le Gardien dans Tales of suspense). Stan Lee restera le scénariste attitré de la série jusqu’au numéro 92, remplacé exceptionnellement par Leon Lazarus (n°64, février 1965) et Al Hartley (n°69 juillet 1965). Les derniers numéros scénarisés par Stan Lee mettront également en valeur deux fabuleux dessinateurs de l’âge d’or des comics : Carl Burgos et Bob Powell.

L’incroyable Hulk

La série originale, « L'incroyable Hulk », s'arrêta en 1963 après seulement 6 numéros. Suite à cet arrêt, Hulk n'eu plus de série attitrée mais participa activement aux aventures des Quatre Fantastiques ou de Spider-man, dans un rôle de Guest-Star. Hulk fit son retour dans le numéro 60 (octobre 1964) dans des exploits écrits par Stan Lee, dessinés par Steve Ditko et encrés par Georges Roussos. À l'occasion de l'arrivée de Hulk dans ses pages, Tales to Astonish, devient une revue avec deux histoires complètes de super-héros : Giant-Man en première partie et Hulk en seconde. Le début des aventures de L'incroyable Hulk vit l'arrivée du super-vilain 'Le Leader', qui perça l'identité secrète du géant vert (identité, au départ, connue uniquement des militaires).

Namor, le prince des mers

Namor prend la place de Giant-Man en août 1965 (numéro 70). Tales to Astonish devint « The Incredible Hulk » à partir du numéro 102 (avril 1968). Les aventures de Namor continuèrent dans le titre « Iron Man and Sub-Mariner » (72 numéros).

Tales to Astonish série 2

La seconde série parue de décembre 1979 à janvier 1981, réédite les aventures de Namor le prince des mers (Sub-mariner 1 à 14 de mai 1968 - juin 1969). Cette réédition ne respecte pas l'œuvre original car le nombre de pages des histoires fut revu à la baisse (passage de 20 à 18 pages). Le numéro 14, dernier de la série comprenait outre l’histoire, trois ‘pin-up’ Namor. La première date des années quarante est signée par Bill Everett et la deuxième réalisée par Jack Kirby et Sol Brodsky date des années soixante. La dernière ‘pin-up’ est un dessin original d’Alan Weiss.

Tales to Astonish série 3

La dernière série ne compte qu’un seul numéro. Ce «one-shot» paru en décembre 1994 met en scène les protagonistes principaux de la série, à savoir, Hulk, Namor, Ant-Man et la Guêpe. Ils se retrouvent dans une histoire nommée "Loki's Dream" écrite par Peter David et dessinée par John Estes.

Auteur de l'article