Titi et Sylvestre

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tweety 36.jpg

Titi et Sylvestre  Série animalière américaine.

Le dessin animé

  • Titi (Tweety Bird) est apparu pour la première fois en 1942 dans le dessin animé « A Tale of Two Kitties » de Bob Clampett. Signalons qu'à l’instar d'Hulk, né gris puis devenu vert, Titi était rose (!) à sa première apparition avant de virer au jaune... Il est le canari d'une vieille dame nommée Mémé (Granny en V.O, apparue en 1950) qui ne soupçonnera jamais à quel point cette innocente et frêle petite chose peut être redoutable et dévastatrice.
  • L'expression favorite de Titi est : « I tawt I saw a puddy tat », (« Oh ! Oh ! Z'ai cru voir passer un rominet ! ») prononcée avec son éternel air innocent tandis qu'il « pulvérise » ses soi-disant prédateurs, notamment ce pauvre rominet qu'il aime tant manipuler et ridiculiser !
  • C'est en 1947 dans « Tweetie Pie » qu'il rencontre Sylvestre (Sylvester) : ce fut d'ailleurs le premier dessin animé de la Warner Bros à remporter un Oscar ! Mais Sylvestre était déjà apparu auparavant dans le cartoon « Life with Feathers » de Friz Freleng qui fut lui même nommé aux Oscars (1945). L'expression favorite de ce chat zozoteur est : « Thufferin' Thuccotash ! » (en France, çà donne à peu près « Nom d'un chat ! », « Sapristi d'saucisse »). Au départ, il est le comparse de Speedy Gonzales ou de Porky Pig mais son meilleur rôle reste celui du souffre douleur attitré de Titi.
  • Les personnages secondaires, que ce soit le chien Hector ou Sylvester Junior (qui a peur des souris !) sont également savoureux. Freleng dirigera une quarantaine de dessins animés de Tweety and Sylvester de 1947 à 1964, récoltant au passage un second oscar en 1957 (« Birds Anonymous ») ainsi que plusieurs nominations. Plus tard Titi et Sylvestre feront carrière à la télévision, notamment dans le "Bugs Bunny and Tweety Show" de 1986 à 2000 sur ABC ou "The Sylvester and Tweety Mysteries" de 1995 à 1999.

Le Comic Book

  • Titi est adapté en BD à la fin des années 40 par Dell Comics dans Looney Tunes and Merrie Melodies, et est publié dans son propre Comic Book avec Sylvestre de 1952 à 1984 (par Dell Comics puis Gold Key) et encore de nos jours chez DC.
  • Sylvestre est quant à lui adapté en BD pour la première fois chez Dell Comics en 1948 aux côtés de Cochonnet (Porky Pig) dans les Looney Tunes and Merrie Melodies et plus d'un an après ce sont Tweety and Sylvester qui y font leurs débuts avant d'avoir leur propre comic book en 1952 (chez Dell de 1952 à 1962 : au moins 37 numéros puis Gold Key de 1964 à 1984 : 121 n° puis chez DC dans les années 90). Mais comme dans les cartoons, Sylvestre vit des aventures avec ou sans Titi, aux côtés de Speedy Gonzales (en particulier sous le pinceau de Guido Scala ou de Gino Scotto Esposito à partir de 1964 et jusqu'en 1974), Bugs Bunny, Daffy ou de son fiston...
  • En France, on retrouve le duo chez Sagédition dans Bugs Bunny puis Titi Poche, Titi Géant, Sylvestre et Titi et Superman Poche : il s'agit pour l’essentiel des traductions de bandes américaines dessinées par Fred Abranz, Lynn Karp, Don Mc Laughlin, le studio Leon Jason, et d'autres artistes (Paul S.Newman mais aussi Mike Maltese assurent de nombreux scénarios), de bandes italiennes (Massimo Fecchi, Rebuffi, Scala, Giolitti, Gino Scotto Esposito et d’autres dessinent Gatto Sylvestro e Titti pour les éditions Cenisio) et françaises (G. Lellbach).
  • En albums Sagédition, signalons : Titi le canari au pétrole (1974), Un Titi c’est du poulet (1977), La loi c’est la loi, Vacances aux Canaries, Au pays du Capitaine Canari (1983), Le legs du Baron d'Epiaf, Karatechat, Le Meilleur de Titi dans la collection « TV Pocket » (1981), etc.

Bibliographie

Auteur de l'article

  • Fabrice Castanet