Will Eisner

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Will Eisner

Will Eisner est un dessinateur américain né le 6 Mars 1917 sous le nom de William Erwin.

Il a grandi dans le quartier new-yorkais du Bronx. Fils d'immigrants juifs, il publia ses premiers dessins à 16 ans, "Le Ghetto oublié", dans le journal de son collège. Puis, il enchaîna illustrations et publicités pour magazines, devenant même par la suite directeur artistique d'un magazine, The Medallion. Enfin, sous l'influence des dessins de Milton Caniff, Alex Raymond ou George Herriman, il démarra sa carrière professionnelle de dessinateur de BD. Ses premières oeuvres, "Harry Karey" et "The Flame" ont été publiées en 1936 dans le magazine WOW What a Magazine ! Avec Samuel "Jerry" Iger, il créa un studio de dessinateurs et y employa plusieurs dessinateurs, dont Bob Kane, le futur créateur de Batman, Lou Fine et Jack Kurtzberg, alias Jack Kirby. Parmi ses œuvres publiées à cette époque, il y a eu Hawk of the Seas ("L'Epervier") - première œuvre de Will Eisner publiée en France dans Bilboquet, éphémère journal d'avant-guerre - et Sheena, Queen of the Jungle. En 1939, Will Eisner quitta le studio et entra chez Quality Comics où il travailla comme scénariste, dessinateur, humoriste et rédacteur-en-chef pour plusieurs séries : Doll Man, Lady Luck (avec Nick Cardy), Blackhawk, etc.

C'est dans un supplément du journal Des Moines Register Tribune qu'apparaît pour la première fois Denny Colt, alias The Spirit - précisément le 2 Juin 1940. S'inspirant de l'acteur Alan Ladd, Will Eisner dessina un personnage sortant de l'ordinaire des super-héros et y ajouta audacieusement de nouvelles techniques graphiques et narratives qui marqueront des générations de dessinateurs : cadrages cinématographiques, jeux de lumière, suggestion du temps s'écoulant, sons, "splash-pages" (des pages remplies d'une seule image avec intégration des textes), et une certaine ambiance bien rendue d'après les vieux films policiers.

Mobilisé en 1942, Will Eisner mit son talent au service de l'armée en dessinant des affiches, des illustrations et des comic strips (Joe Dope). En 1945, il revint à la vie civile et reprit The Spirit ainsi que ses activités de directeur artistique. Il tenta aussi de lancer d'autres séries mais sans succès. Il fonda l'American Visual Corporation afin d'utiliser la BD pour des buts éducatifs et commerciaux. Ce travail, nettement plus profitable, lui prenait plus de temps et il a dû abandonner The Spirit en Octobre 1952.

Cependant, vers la fin des années 1960, un regain de popularité fait ressortir les aventures du Spirit et reconnaître davantage le talent de Will Eisner. En conséquence, il créa des nouvelles aventures au Spirit, mais l'envie n'était plus là. Il préféra créer une nouvelle forme d'expression en bandes dessinées, le roman graphique. En 1978, son premier roman graphique parut : "A Contract with God" ("Un bail avec Dieu" aux Humanoïdes Associés en 1982, devenu "Le Contrat" en 1993 aux éditions Glénat), composé de quatre récits sur la vie au Bronx dans les années 1930. Ensuite, Will Eisner réalisa d'autres romans graphiques publiés par Kitchen Sink Press : "Life on another planet" ("L'Appel de l'espace" aux éditions Albin Michel, puis Rackham), la série d'albums Big City (New York, Le Bronx, Sunshine City, Metropole, Building, Droopsie Avenue), les semi-autobiographiques "The Dreamer" et "To the heart of the Storm" ("Voyage au cœur de la tempête" aux éditions Comics USA), et aussi "Le peuple invisible", "Une affaire de famille" (Comics USA), "Mon dernier jour au Viet-Nam", "Petits miracles", "La valse des alliances" (Delcourt). Son dernier roman graphique a été "Fagin le juif", inspiré d'un personnage du roman "Oliver Twist" de Charles Dickens et publié aux éditions Delcourt.

En Novembre 2004, DC Comics a publié "The Will Eisner companion", un guide très complet sur les œuvres de l'artiste légendaire Will Eisner.

Une grande légende de la bande dessinée américaine s'est éteinte lundi 3 Janvier 2005. Son nom est utilisé pour décerner des récompenses aux meilleures BD et aux meilleurs artistes américains de l'année. Will Eisner, considéré comme le patriarche du comic-book américain, est mort à l'âge de 87 ans, à la suite d'un quadruple pontage coronaire. Son œuvre la plus connue reste le Spirit, un détective privé nommé Denny Colt portant un feutre mou et un loup noir ; mais il est aussi le créateur d'un nouveau genre mélangeant habilement BD traditionnelle et récit illustré. En 1975, il a reçu le Grand Prix au Salon International de la bande dessinée d'Angoulême, récompense rarement décernée à un artiste non francophone.

Auteur de l'article

  • Franck ANGER