Bob Dan

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bob Dan (autoportrait)

BOB DAN de son vrai nom Robert Dansler est né à Paris en 1900. Après l'École Palissy et des études de médecine avortées, il entre dans la marine au cours de la 1re guerre mondiale. À son retour, il travaille dans la publicité et la peinture pour l'Imprimerie moderne de Nantes et La Maison Rosen à Paris.

  • Ses vrais débuts ont lieu dans les années 30 avec des illustrations dans "Le Hérisson", "Tel Quel" ou "Marius".
  • En 1935, il entre aux éditions Ventillard. Pour le périodique Jeudi, il créé entre 1935 et 1938 les séries Frangipane et Carafon, L'Aigle des Montagnes rocheuses, Œil de Faucon, repris ensuite dans "Jean-Pierre" (1938-1940) et divers almanachs (1937-40).
  • Pour Mon Camarade (futur Vaillant), il illustre Jim Mystère (1936-40) et Yves et ses feux follets en 1941.
  • Pour les albums Fillettes il signe Toto, bolide, roi du volant en 1943.
  • Après la seconde guerre mondiale, sa production se diversifie et s'intensifie. Pour Artima il va alors créer ses personnages parmi les plus fameux et marquants, produisant des centaines de récits entre 1945 et 1972 (l'année de sa mort).
  • L'année 1948 est particulièrement faste. Il donne naissance à Coconut et Amadou, au cow-boy Bill Tornade (1948), au journaliste Jack Sport (1948) sans oublier le tarzanide Tarou (1948).
  • Mais, on le trouve dans de nombreuses autres revues comme Aventures filmées (1945-46), Robin l'écureuil (1946), À travers le monde (1946-47), Bob et Bobette (André Mystère, La cité des pieuvres en 1947-48), Kid magazine (1948-49), L'Intrépide en 1949-59 (Zorro en 1951, Bison Noir, Don Luz, Zig et puce en 1950, Les fils du vent en 1950-55, Le corsaire Manchot...), Sans Peur (1953-59), Hurrah! (1955-59), Ima, L'Intrépide-Hurrah (Le canon de Novo-Ciello in n°382, L'ivoire de la Sangha in n°386, Pablo de la sierra in n°396, L'Amiral des boucaniers in n°404, Le Chasseur Pied Léger in n°411, Aux Galères in n°419, Pépite d'or in n°426, L'Honneur des Farlay in n°432, L'Inconnu de Maveta in n°438, Franck l'Éclair in n°442, Les Clowns Toréadors in n°451, Le Bijou de famille in n°562, etc.). Pour le nouveau Jean-Pierre, il reprend ses séries en 1954-55 et dessine Old Bridger et autres bandes dans le pocket homonyme pour Del Duca (1956-62).
  • Il créé l'Ours Maxime, une bande animalière à mi-chemin de Disney et de Calvo en 1961-68 pour Lisette et Lisette Magazine, où il produit également plusieurs récits réalistes comme Scarlett en 1961-62. Il anime d'autres bandes animalières dans L'Intrépide au cours des années 50-60 comme Krac "Magic-chien" (1958).
  • Ce bourreau de travail écrit en outre des romans policiers et sentimentaux aux éditions Ventillard dans les années 40-42 (« La poutre creuse », « Quatre clous et un carré »). Autres pseudonymes : Bobby, Erdé, Hoberdan...

Il est décédé en 1972.

Auteur de l'article

Fabrice Castanet