Francisco Ibanez

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Francisco Ibáñez

Francisco Ibáñez Talavera est un auteur prolifique de bande dessinée espagnol, né à Barcelone le 15 mars 1936. Il est le créateur de moult série humoristique, telle que la série archiconnue (comparable à Astérix) Mortadel et Filémon. En Espagne beaucoup de ses séries sont considérées comme incontournables pour les enfants de toute génération et beaucoup d'autres auteurs de « Cómic » (autre nom pour les BD) reconnaissent son énorme influence.

Francisco Ibáñez décide en 1957, après de nombreuses difficultés de se consacrer totalement à la bande dessinée et d'entrer dans l'équipe des éditions Bruguera, qui feront de lui un de ses auteurs clés et un de ses plus brillants représentants.

C'est en 1958 qu'apparaît pour la première fois Mortadelo y Filemón dans la revue Pulgarcito. À partir de ce moment et durant la décennie 60, Ibañez va créer beaucoup de ses meilleurs personnages pour les différentes revues des éditions Bruguera: La familia Trapisonda (Pulgarcito nº 1418, 7 juillet 1958), 13, Rue del Percebe (Tio Vivo, 1961), El botones Sacarino (DDT, 1963), Rompetechos (Tío Vivo, 1964) et Pepe Gotera y Otilio (Tío Vivo, 1966).

En 1985 Ibáñez quitte les éditions Bruguera et commence à travailler pour les éditions Grijalbo. Bruguera garda cependant les droits des personnages qu'il y avait créé, de sorte qu'Ibañez dût en créer de nouveaux pour la revue Guai! : ainsi naquirent Chicha, Tato y Clodoveo, profession chômeur et plus tard 7, Rebolling Street.

En 1988 il parvient à un accord avec les Editions B, « héritière » des droits de Bruguera, et y travaille depuis lors. Pour cette nouvelle étape s'ajouteront aux histoires classiques des éléments d'actualité ou de modes de l'époque, cela notamment permettant de maintenir le succès public. Il réalise ainsi 6 nouveaux albums de Mortadelo y Filemón par an, avec cette utilisation d'éléments réels d'actualité.

Il reçoit en 1994 le Grand Prix du Salon de la bande dessinée espagnole (Gran Premio del Salón del Cómic) pour l'ensemble de son œuvre et en 2001 est couronné de la Médaille d'Or du Mérite dans les Beaux-Arts (La Medalla de Oro al Mérito en las Bellas Artes).

En France, Mortadel et Filemon (le nom français) fut d'abord publié au sein de diverses revues Mon Journal comme Akim Color ou Les Jeux de Mon Journal avant de paraître en albums chez le même éditeur.

Quelques années plus tard, il fut repris par l'éditeur Arédit/Artima sous le nom de Futt et Fil. Là aussi, en albums.

Œuvres