Georges Bielec

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
GEORGES BIELEC
Éditeur
Naissance
21 octobre 1936
Mort
juillet 1993
Pseudonyme(s)
GeorgesBielec.jpg


Georges Bielec Éditeur né le 21 octobre 1936 à Mondeville dans le Calvados.

Après ses études secondaires, il devient acteur, suit le cour d'Art dramatique René Simon et, jusqu'à l'âge de 25 ans, joue au théâtre et au cinéma.

Il finit par abandonner cette carrière car il ne rencontre pas le succès. En octobre 1961, il entre au service des ventes de l'Express.

Il y fait la connaissance d'Annette Savary qui deviendra son épouse et le secondera dans son activité éditoriale.

En octobre 1965, il entre à l'Union des Éditions Modernes du groupe Filipacchi et participe aux lancements de "Pariscope", "Photo", "Son magazine", etc.

Il crée même les éphémères Éditions de la Maltorne qui publient un illustré pour enfant intitulé "Bisou" (9 numéros, dessinés par Philippe Oldfield, d'octobre 1969 à juin 1970). C'est sa collaboration, à partir de décembre 1964, aux diverses sociétés d'éditions de Max Canal (Edi-Europ, Idées Images, les Éditions de Poche) qui le mènent à la bande dessinée. En 1968, il devient le directeur des publications Idées Images dont les photoromans sexy et les magazines de pin-up (Help, Relax, Reflets, Candi…) sont entièrement rédigés par son épouse.

La transition vers la BD érotique se fera via les éditions de Poche qui commencent à publier des revues d'origine italienne telles que Teddy Boy, Démoniak, Messaline, Goldrake ou Kriminal dont le contenu est orienté vers un public plus adulte. Messaline et Goldrake proviennent de la petite maison d'édition Erregi (les initiales R et G prononcées à l'italienne de Renzo Barbieri et Giorgio Cavedon qui l'ont créée).

Comme le groupe de Max Canal n'a pas payé certains droits de reproduction, Cavedon et Barbieri décident de publier eux-mêmes leur production en France. En 1969, ils contactent Georges Bielec et créent la SARL Elvifrance le 28 avril 1970 (capital de 20 000 F basée au 7 villa Robert-Lindet à Paris). La maison d'édition appartient à la société Elvipresse appartenant aux deux italiens, mais Bielec conserve une totale marge de manoeuvre.

Les premiers titres publiés en juin 1970 seront Isabella (dessiné par Sandro Angiolini sur des scénarios de Cavedon lui-même) et Jungla (dessiné par Stelio Fenzo et Mario Cubbino sur des scénarios de Trivellato).

Des dizaines d'autres revues suivront, provoquant régulièrement les foudres de la censure. Les années 70 seront l'âge d'or de l'éditeur avec une multiplication des titres et des tirages importants (60-70 000 par numéro). La décennie suivante verra l'avènement de Canal+ et des cassettes vidéo X et entraîneront petit à petit le déclin de ce genre de fascicule.

Le 15 avril 1992, Elvifrance et Novel Press, sa filiale nouvellement créée, déposent leur bilan. En juillet 1993, Georges Bielec, qui souffrait de problèmes de circulation sanguine, meurt à l'hôpital à la suite d'un pontage coronarien.

Bibliographie Française

  • Le Collectionneur de BD N° 78-80 (1995-96)

Liens Externes

  • Daniel Poncet: [1]
  • Wikipedia : [2]

Auteurs de l'article