Don Lawrence

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Don Lawrence (alias Donald Southam) est un dessinateur britannique né à Londres, le 17 novembre 1928.

Il étudie brièvement à l’Académie des arts, mais considère très vite que ce n'est pas la formation qui lui convient et se lance dans la BD. Il débute au studio de Mick Anglo avec « Young Marvelman » (1956). Personnage qu'il animera pendant 4 ans au rythme incroyable de 10 pages hebdomadaires. Au sein du même studio, il dessinera 16 épisodes de « Billy The Kid » (textes de Mike Butterworth), un western paru dans la revue « Sun ».

En 1959, il entre chez Amalgamated Press en dessinant « Wells Fargo » pour le magazine « Zip » puis « Pony Express » qui lui succédera de 1958 à 1960 (sous le titre Milton Mac Manus le gaucher dans Bonanza (revue)). Une série éphémère, vite remplacée par « Blackbow the Cheyenne » par Geoff Campion. Puis il réalisera des illustrations pleines pages en couleurs pour « The Range Rider ». En 1959-1960, il illustrera « Olac the gladiator » pour « Tiger » (Olac le gladiateur paru en petit format en France), une série reprise par Rugerro Giovannini et d'autres artistes. Après Olac, il réalise « Karl the viking » (1960-1964) pour « Lion » (paru dans le PF « Erik »), une série en couleurs très populaire en Angleterre. Il dessine aussi brièvement « Thunderbirds » pour le « Daily Mail » (1966) (adaptation de la série télé « Les sentinelles de l'air » de Gerry Anderson), ainsi que 40 pages de « Fireball XL5 » toujours pour le « Daily Mail »(1967). On le retrouve aussi sur « Blackbow the Cheyenne » en remplacement de Geoff Campion, sur trois histoires de « Maroc the Mighty », en illustrateurs de la revue « Once upon a time » et sur 22 épisodes de « Tarzan ».

Mais c'est avec sa série de SF Trigan « The Rise and Fall of the Trigan Empire » qu'il accède à la célébrité. Une série dont le scénario a été initié par le britannique Mike Butterworth de 1965 à 1976 pour la revue « Ranger » à partir de septembre 1965. En 1976, lors d'une convention de BD où il recevait un prix, Lawrence se rend compte de cette notoriété et réclame une augmentation à son éditeur qui lui refuse. Lawrence arrête sa collaboration et part travailler au Pays-Bas pour le magazine « Eppo ». Il y créera « Storm », une nouvelle série avec le scénariste Philip Dunn, mais aussi Martin Lodewijk, Dick Matena ou Kevin Gosnell. Il y a aussi dessiné une série érotique « Cathy » (Sophie en France). En 1989, il refuse une offre de Chris Claremont pour travailler sur les « X-Men ». Peu de temps avant sa disparition, il participait à une convention hollandaise en temps qu'invité d'honneur. L'accueil triomphal qu'il y reçut l'incita à vouloir dessiner un nouvel album. Il initia un projet avec son ami Martin Lodewijk, qui ne verra jamais le jour par la force des choses. Il est considéré dans ce pays comme une star de la bande dessinée et la télévision programma une émission hommage à l'occasion de son décès. En dehors de l'immense artiste, Don Lawrence était d'une grande gentillesse. Sur la fin de sa vie, il fit profiter de son expérience à des auteurs tel que Liam Sharpe ou Chris Weston.

Le lundi 29 décembre 2003, il meurt à l'âge de 75 ans des suites d'une pneumonie à l'hôpital de Jevinton où il habitait.

Publications en France

  • Editions Glénat : STORM dans Circus et en albums (1980-1988)
  • TRIGAN , aux édtions Septimus, cinq albums (1976-1979), aux éditions Glénat, 12 albums (1982-1989).

Bibliographie

Auteurs de l'article

  • Franck Anger
  • FC