Jean-Marc Lofficier

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jean-Marc Lofficier est un écrivain, scénariste et éditeur qui a fait une grande partie de sa carrière aux Etats-Unis. Il est le fondateur de Black Coat Press, Rivière Blanche et Hexagon Comics. Le nom de sa femme Randy Lofficier, elle aussi écrivain, sera souvent associée à son nom pour des romans ou scénarios.

La jeunesse (1954-1979)

Jean-Marc Lofficier est né en 1954 à Toulon. Fils de militaire, il déménage souvent passant sa jeunesse à Bordeaux ou Fontainebleau. Il écrit dès l'âge de 13 ans et commence à être publié à 16 ans dans le fanzine Lunatique. Il poursuit tout de même des études pousées (l'écriture ne semblait pas être un moyen de gagner sa vie) et décroche un MBA à l'école de commerce ESCP Europe en 1978 puis un diplôme de droit de l'université Paris 1 Panthéon Sorbonne en 1979. C'est à cette éposque qu'il recontre Randy lors d'un voyage aux Etats-Unis et l'épouse l'année suivante. Après avoir travaillé pour la Barclays, c'est le départ pour le pays de l'Oncle Sam où il travaille dans une filiale du groupe du Crédit Lyonnais.

La période Américaine 1 (1979-1985)

Le couple s'installe à Los Angeles et parallèlement à son travail à la banque, Il écrit avec Randy une série d'articles sur le cinéma SF et Fantasy et arrive à se faire publier dans plus d'une dizaine de magazines spécialisés non seulement aux Etats-Unis mais aussi au Royaume-Uni et en France (L'Écran Fantastique).

Deux événements vont amener Jean-Marc à quitter la banque en 1985 et à se lancer dans la profession. la première est la rencontre de Roy Thomas et de Gerry Conway qu'il avait interviewé avec Randy et de fil en aiguille, ils ont symphatisé. Ceux-ci occupés par un script de ciméma (Le second Conan), ils demandèrent à Jean-Marc de reprendre quelques scénarios de comics dont ils s'occupaient chez DC Comics à savoir Firestorm et Arak.

Le second sera la rencontre avec Moebius qui engage le couple pour la traduction et l'édition de ses œuvres aux Etats-Unis.

Enfin toujours en 1985, Randy termine un séminaire d'écriture d'animation chez Hanna-Barbara et entraîne son mari dans l'écriture de scripts d'animations comme The Real Ghostbusters et Duck Tales entre autres.

La période Américaine 2 (1985-2000)

A partir de là, tout s'enchaîne. Après s'être occupé de Infinity Young all stars et Teen Titans chez DC, Jean-Marc se retrouve à travailler pour Marvel et pendant 8 ans, il travaille en binôme avec Roy Thomas sur Docteur Strange. Il signe divers scénarios pour la sérieThunderstrike entre autres.

En même temps, le travail pour Moebius a pris forme et la diffusion s'effectue tout d'abord par le label Epic de Marvel puis chez Dark Horse pour lequel il publie aussi Tongue Lash. La collaboration avec Moebius se terminant en 2000.

La période Semic (2000-2003)

Une rencontre avec Thierry Mornet qui vient d'être nommé rédacteur en chef chez Semic (ex Lug) aboutit à ce qui va s'appeler le Semicverse, terme aujourd'hui quasiment abandonné et les auteurs préfèrent parler de Lugverse.

Le concept est de redonner vie à tous ces personnages créés pour lug et dont certains n'ont jamais eu de conclusions à leurs aventures. Un univers commun est alors évoqué. Pendant que Thierry Mornet met en place une équipe artistique capable de donner vie au projet en s'occupant entre autre de la relance de Zembla et Ozark, Jean-Marc s'attèle à Wampus, Kabur en retrouvant au passage le dessinateur d'origine Luciano Bernasconi et les divers personnages qui constitueront le groupe phare du projet : Strangers. Les séries seront relancées dans les derniers Petits Formats survivants et la revue Fantask (Semic) sera relancées éphémèrement (5 numéros).

Le projet est supprimé à la fin de l'année 2003, Semic ayant perdu la licence de l'éditeurs Bonelli qui constituait la source des Petits Formats.

Les années Editeur (depuis 2003)

En 2003, Randy et Jean-Marc se lancent dans l'édition avec Black Coat Press qui leur permet de traduire et de publier des auteurs Français. En 2004, Jean-Marc termine un roman commencé en 1974 Les Survivants de l'humanité. En panne d'éditeur, il rencontre Philippe Ward qui lui aussi a un roman à faire publier. C'est de là que naît Rivière Blanche dont le principe est de reprendre là où la collection Fleuve Noir s'était arrêtée. La même année, déçu par l'arrêt du projet Semic, Jean-Marc crée Hexagon Comics dont le but est de reprendre l'ensemble de la production Lug en un collectif où seraient associés les anciens créateurs. Le rassemblement est un succès et le couple revient en France fin 2005 pour s'installer à Chalabre (Aube). L'entité Hexagon ne démarre vraiment que début 2010, tout d'abord en proposant sous forme d'omnibus des séries venant des Petits Formats Lug puis en partenariat avec Wanga Comics, une nouvelle série (saison) Strangers ne proposant que de l'inédit. le partenariat est de courte durée n'étant rentable pour aucune des parties et Jean-Marc propose desormais ses productions par ses propres moyens. En 2020, avec plus de 500 titres chez Rivière Blanche et quelques 200 titres chez Hexagon Comics, l'aventure continue.

Sources

Liens externes

Auteur de l'article

Gradatio