Julio Ribera

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Julio Ribera est un dessinateur et scénariste espagnol, né à Barcelone le 20 mars 1927.

Biographie

Passionné très tôt par le graphisme, il signe ses premières travaux sous divers pseudonymes comme notamment Jules Mc Side et Bop.

De 1945 à 1954, il imagine les séries "Rosy", "Pépins y Sulfato" et "Platillos Volantes" (Les Soucoupes Volantes)

Ribera émigre en France en septembre 1954 et publie Pistol Jim dans "Zorro".

Il a réalisé des centaines de bandes quotidiennes dans "France-Soir" et a collaboré au célèbre "Pilote-Actualités".

A partir de 1955, il illustre de nombreux feuilletons dans la presse quotidienne (Le Parisien Libéré, l'Aurore...), mais aussi Lisette, Pierrot ou Bernadette.

A partir de 1956, il travaille pour Bayard : Le Barrage (Scénario d'Alexandre Petit Duc) et la série Tony Sextant (Jean Acquaviva). Cette bande d'anticipation comporte 4 épisodes qui paraîtront dans Bayard (voir à ce propos Bill Jourdan) entre 1956 et 1961 : "Tony Sextant chevalier de l'espace", "Rendez-vous à Tycho", "Syrtis Major ne répond plus" et "Deïmos le satellite d'acier". Cette série se veut très réaliste tant au niveau du scénario qui s'inspire directement des connaissances scientifiques de l'époque (même si la croyance en l'existence des canaux martiens commençait à s'estomper...) que sur le plan graphique.

De 1962 à 1965 il réalise deux histoires à suivre. Et plusieurs récit complet il figure également au sommaire de plusieurs magazines (Vaillant...)

En 1965 il collabore à Pilote où, en 1973, il crée le personnage de Dracurella.

Dans les années 70, il travaille pour la revue Amis-Coop avec la série Pistole.

Deux ans plus tard , s'associant avec Christian Godard, il donne naissance au Vagabond des limbes.

Ribera participe à "l'Histoire de France en bandes dessinées" en 1976.

En 1985 :il dessine les Chroniques du temps de la Vallée des Ghlomes, (Ed Dargaud) et "la Guerre des Pilons".

En 1988 toujours avec Godard il fonde les Éditions VAISSEAU d'ARGENT, et dessine « Le Grand Manque » repris chez Soleil Production en 1993.

Après l'arrêt du Vaisseau d'Argent, en 1991 , il poursuit le « Vagabond des Limbes » chez Dargaud et entreprend pour ce même éditeur "Le Grand Scandale" (1994) et " Je suis un monstre" (éditions Glénat, collection Grafica) et, fin novembre 95, aux éditions Soleil, publient "La Jeunesse d'un Inconnu Célèbre".

Liens externes

Bibliographie

  • Hop! n°92, 4e trimestre 2001, pages 5-20. (Interview et bibliographie)