Nestor Redondo

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nestor Redondo (Purugganan) est né à Candon, aux Philippines le 05 avril 1928.


Redondo.jpg


Il dessine dès son plus jeune âge, influencé par des comics américains comme Tarzan, Buck Rogers, Superman ou Flash Gordon.

Il s’oriente tout d’abord vers les études d’architecture, mais très rapidement, il se lance dans l’illustration, domaine dans lequel ses deux frères Virgilio et Francisco baignent déjà. Son style leur étant de loin supérieur, ceux ci abandonnent bien vite le dessin pour se consacrer aux scénarios des bandes du petit dernier.

Son premier job est pour Bulaklak Komiks (Roces Publications) avec notamment Devlin, shawbuckler of the seas (texte de Ravello) mais sa carrière décolle réellement en 1950 avec le best-seller Darna (super-héroine qui est la suite d‘une bande créée avec le scénariste Mars Ravello, Varga pour Bulaklak Komiks en 1947) qui le consacre comme l’un des tous meilleurs artistes des Philippines.

Il enchaîne les séries comme Rex samson, Tani, Stories from the Bible, etc. (dessin, encrage et couvertures) pour divers comics : Philippino Komiks, Tagalog Klassiks, Hiwaga Komiks et Espesial Komiks.

Au début des années 60, le plus grand éditeur du pays, Ace Publications connaît de graves problèmes financiers, ce qui contraint Redondo et les autres artistes philippins à s’auto-éditer, mais l’expérience tourne rapidement court.

Heureusement, après un bref passage chez Pablo S. Gomez (United), il est repéré par DC Comics et introduit auprès du directeur de publication de l’époque, Carmine Infantino qui l’embauche immédiatement. Il débute sous la direction de Joe Orlando dans "House of Mistery" en 1971 (n°294) puis "House of Secrets" et va livrer divers récits complets pour DC depuis son atelier de Manille, pendant une dizaine d’années, notamment des récits de guerre dans "Our Army at War", "G.I Combat" et "Weird War Tales" ou encore des récits d’horreur dans "Secret of Sinister House", "Ghost Castle" ou "Mistery Tales" (on peut retrouver certaines de ces bandes chez nous dans les petits formats La Maison du Mystère ou Névrose chez Arédit).

Promu superviseur de la production philippine pour DC, il se retrouve rapidement débordé, ce qui l’incite à fonder un studio avec des artistes de son pays qu’il forme (le studio durera de 1972 à 1986).

En 1972, Vincent. Fargo, directeur de publication chez Pendulum Press remarque son travail et l’engage (ainsi que son studio composé de Rudy Florese et A. Alcala pour n’en citer que deux) afin d’illustrer biographies d’hommes célèbres et classiques de la littérature : ce sont les Pendulum Illustrated Classics. Cette collaboration durera de 1973 à 1979 (Dr Jekyl and Mister Hyde en 1973, Dracula en 1973, Sherlock Holmes en 1974, L’odyssée, The Best of Poe en 1977, Ben-Hur en 1978, Curie/Einstein en 1979, F.D Roosevelt en 1979, Davy Crockett/Daniel Boone en 1979). A noter qu’il illustrera également La Bible !

Entre-temps, il dessine enfin sa première série régulière pour DC en succédant à Berni Whrigston sur Swamp Thing du numéro 11 (1973) au 24 (1976), traduite en France sous le titre La Créature du Marais et publiée dans Spectral (1re série) chez Arédit entre 1974 et 1977 (voir par exemple le numéro 13 : « Les êtres du futur et une aventure de l’Ombre : « Au delà de l’imagination »).

Puis, en 1974, sous la houlette de Joe Kubert, il adapte Rima the jungle girl d’après le roman « Green Mansions » (publiée en France dans Kamandi (Comics Pocket) en 1975-76 puis Tor en 1986), mais cette série bien que brillante cesse dès le numéro 7, en mars 1975.

Entre 1974 et 1975, il illustre sur scénario de Michal Fleisher des épisodes de la série Black Orchid dans "Phantom Stranger".

La plupart du temps sous la direction de Kubert, il réalise avec son studio (Rudy Florese, Zamora, etc.) quelques épisodes de Tarzan jusqu’en 1976 (publiés chez Sagédition), The Assassin (1976), Korak, Sergent Rock, King Arthur et 4 numéros de Ragman.

En 1978, pour des raisons de « commodité », DC cesse ses commandes aux artistes philippins ce qui contraint Redondo à émigrer en Californie. Il s’oriente alors vers le dessin animé, réalisant tout d’abord quelques storyboards pour un modeste studio et élaborant divers projets pour la section animation de Marvel.

En 1979, il reçoit le prestigieux prix Ink Pot Adward à la convention de San Diego.

En 1985, il entame une collaboration avec Marvel sur le titre Conan dans "Savage Sword", Red Sonja et l’illustration de plusieurs couvertures.

Des problèmes se santé vont ensuite l’obliger à ralentir puis finalement cesser sa production. Parmi ses dernier travaux, signalons Head of the Glass pour Alien Word chez Pacific en 1982, l’encrage de Aztec Ace chez Eclipse en 1984-85 (traduit en France dans Eclipse Comics en 1987) pour lequel il recevra le prix Jack Kirby 1985 de la meilleure équipe, Aida-Zee, Behold 3-D ainsi que des biographies de Mao, du Christ, de Marx ou Lénine pour Christian Comics et la série Revengers avec Neal Adams.

Redondo est décédé le 30 septembre 1995.

Liens externes

Auteurs de l'article

  • Fabrice Castanet
  • Dominik Vallet (compléments+corrections)