Eugène Gire

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Eu. GIRE

Eugène Giroud dit Eu. Gire est né le 16 janvier 1906.

Il débute en 1937 à la SPE signant des illustrations et la série Hégesippe Dupont dans L'Épatant mais aussi dans L'As, Junior, etc. entre 1938 et 1939.

Pendant la guerre, il dessine Toto Tourbillon dans la collection Junior (Éditions des Remparts) en 1941 et réussit à placer des dessins dans Hardi les gars (1943) et Le Téméraire (1944).

À la libération, il entre chez Vaillant, dessinant Les aventures d’Alice au pays des merveilles dans Vaillantes (1946), R-Hudi dans 34 Caméra (1946) puis Dimanche-Fillette (1949-50) et Vaillant, La Pension Radicelle (1947-68), Kam et Rah dans Caméra puis Vaillant (1955-64), Les Pionniers de l'espérance dans Vaillant (1959), A. Bâbord et Père O.K. (1949-67), Capt'ain Vir-de-Bor en 1959 dans Vaillant (puis dans des pockets de Mon Journal comme Brik ou Antarès), de nombreux jeux dans Vaillant (Les jeux du Père OK, Jouons avec Saturnin, etc.).

Hors Vaillant, il a réalisé divers récits complets comme Télé et Fone (réédité dans Métal Hurlant n° 49 bis en 1980) ou Londa, Brouille et Petrouchka dans la collection Chiche en 1945 avec le scénariste Brauner, des illustrations et des récits d’aventure dont Wamba ou Munkey dans Pic et Nic 2e série en 1946-47, la série Batouk le roi de la forêt en 1945-46, Le corsaire volant et Poste 304 dans Bob et Bobette puis Les pirates de Kiem Bay dans Les merveilleuses aventures en 1947 et Les démons de la jungle en 1948.

Il réalise de nombreuses bandes pour la presse nationale et régionale (par le biais de l’Agence Presse Service Magazine) dont Harry Lime dans l'Audace en 1952-53, de nombreuses bandes éducatives avec G. Fronval dans la presse régionale, divers récits dans L'Avant Garde (1948-52), Muzo le renard en solo dans le pages de l'Humanité (en 1950 !) puis une bande humoristique fameuse : Le Gars lent Fierabras dans Ce Soir (1951-53), puis l'Humanité (1955-56) et l'Humanité Dimanche en 1966-68 (un RC sera publié dans Vaillant en 1952), Pat reporter, Michou et Michounette dans Le patriote du Sud-Est et de Nice (1949-50), Le père OK et les frères Jokas qui devient le père OK à bâbord dans L'Humanité Dimanche entre 1952 et 1956, Les avatars d'A Bâbord dans Le Cri de la Loire en 1953-54, La Pension Radicelle dans La Vie Ouvrière en 1956, etc.

Il dessine Le Maître des corsaires et anime Le premier exploit du jeune Tourville dans Le Corsaire en 1952 puis le western Jim Ouragan dans Red Canyon (1re série) 7-10 d'Artima (1954) puis dans Ouragan (1re série) jusqu’en 1957, Zorro dans la collection Hurrah !, Jean le Tambour (textes parfois de Pierre Castex) dans Brik réédité dans En Garde !, Le Messager du Roy Henri (Brik, Pirates, réédité partiellement dans Ivanhoé (1re série) 210-222 puis dans BD Poche en 1977), Capt'ain Vir-de-Bor dans Brik, Les Trois Mousquetaires dans Brik, Ludo (1957-64) dans Le Trident, Sans Peur et Super Smash de la SEG, Pim Pam Poum, etc. Pour la SEG, il a dessiné Miss Adélie (une otarie) dans Okay (137), Passager de soucoupe volante dans A Travers le monde (n°96), Le maître du feu (Yphon n°32), Les gorilles d'Inoga (Super Smash n°10), Ludo et le requin (Super Smash n°11), etc.

Gire a pris sa retraite en 1967 pour cause de maladie et est décédé le 23 novembre 1972.

Bibliographie

  • Biographie (et bibliographie) plus complète(s) : Hop! 95 et 96 (2003).

Liens externes

Auteurs de l'article

  • Fabrice Castanet
  • Dominik Vallet (compléments et corrections)