Dan Spiegle

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Spiegle1.jpg


Dan Spiegle est un dessinateur américain né le 12 octobre 1920 à Cosmopolis dans l’état de Washington.

Au cours de sa seconde année d’université, il envoie plusieurs strips au KFS sans succès, mais reste déterminé à devenir un cartoonist, aussi dès sa démobilisation de la marine en 1946, il s’inscrit au Chouinar Art Institute de Los Angeles.

En 1949, il rencontre l’acteur Billy Boyd interprète du très populaire (pour l’époque) cow-boy Hopalong Cassidy qui cherche un artiste pour illustrer ses aventures. Spiegle obtient le job et va dessiner les strips d’Hopalong Cassidy de 1949 à 1955 (parus en France aux éditions Impéria de 1951 à 1964 et dans Coq Hardi).

Il créé ensuite une bande de pirates Penn and Chris mais sans succès.

En 1956, il entame une longue et fructueuse collaboration avec la Western Publishing Company (Dell Comics puis Gold Key), produisant séries originales et adaptations de feuilletons TV : Space Family Robinson alias Les Robinsons de l’espace à partir de 1962, Sea Hunt, Maverick de 1958 à 1964 d'abord dans "Four Color" puis dans son propre comic book, avec parfois au scénario Stan Lee en personne et toutes sortes de westerns notamment adaptés de séries TV ou de films comme Annie Oakley and Taggs entre 1956 et 1958, Tombstone territory, Johnny Ringo, Colt 45 ((1959-60), The Rifleman (1959), Aigle Noir en 1956-58, Lawman de 1958 à 1962, Texas John Slaughter (1959-61), The adventures of Jim Bowie en 1959, The Texan en 1960, Shutgun Slade, Rawhide, The Pony express en 1963, etc.)

Il reprend Magnus robot Fighter entre 1963 et 1977 (une série de SF de Russ Manning qui préfigure Terminator traduite par Magnus, l’anti robot dans divers titres de Sagédition, il dessine Captain Venture, poursuit Brothers of the Spears (Les frères à la lance).

Il produit surtout de nombreuses séries inspirées de films ou séries TV réalistes produits notamment par les studios Disney (dont Dell détient la licence) comme: Circus Boy en 1956 (Corky, publié dans Circus Boy ou Pépito chez Sagédition), Spin and Marty (1956-59), Hardy Boys (1956-1959, adaptation des romans jeunesse du même nom), Old Yeller en 1958, Old Ironsides la même année, Annette (1956 et 1960), Shaggy Dog et John Paul Jones en 1959, Don't give up the ship (1959), Yellowstone kelly en 1959, Swamp Fox l’année suivante, A dog of flowder (1960), The Parent Trap en 1961, Atlanti the lost continent (1961), The Aquanauts (1961), Les incorruptibles en 1961-62, The Prince and the Pauper en 1962, Big Red (1962), Zorro dans les années 62-65, Mutiny on the Bounty (1963), Captain Nemo en 1963, In search of the castaways (1963), Son of Flubber en 1963, Merlin Jones en 1964-65, PT 109 (1964), The Scarecrow en 1964-65, The Moon Spinners en 1964, The horse without a head (1964), Mary Poppins en 1965, Emil and the detectives (1965), Gallegher boy reporter en 1965, The darn cat (1966), Dick Turpin (1966), Lt Robin Crusoé en 1966, Flipper le dauphin en 1966-67, Les envahisseurs en 1967, The Green Hornet (1967), Bullwhip Griffin en 1967, Lassie, en 1967, The Gnome-Mobile (1967), The happiest millionaire en 1968, Napoléon and Samantha en 1972, Tragg and the sky gods (1975-77), Spine-Tingling Tales (1976) sans compter d’innombrables one shots....

Dans un registre plus comique, on lui doit des épisodes de Mickey Mouse Super Secret Agent en 1966 avec Paul Murry et de nombreuses bandes Disney dans "Walt Disney Comics Digest" entre 1969 et 1975 mais aussi "Walt Disney Showcase" de 1970 à 1980...

Il adapte des personnages de Hanna-Barbera comme Les Harlem-Globe-Trotters en 1973 (publiés par Sagédition) et Scooby-Doo la même année (Scoubidou publié en France par Sagédition puis Télé Junior puis DPE)...

Il illustre quelques récits d'horreur dans "Boris Karloff Thriller" (The island) puis "Boris Karloff tales of the mistery" en 1963 (Ring of fear), des histoires fantastiques dans "Twillight Zone" en 1970, 1972 et 1977 (La quatrième dimension, publiée sous le titre Histoires Fantastiques par Les Editions des Remparts, comme le récit Celui qui lisait dans les yeux dans Le Fantôme Aventures Américaines n°428 en 1973) et Grimm's Ghost Stories en 1972, 1976-77, "Mistery Comics Digests" entre 1972 et 1975 et il participe à "March of Comics" entre 1968 et 1977... En 1981, il dessine Dr Solar.

On le retrouve au sommaire de "Ripley's believe it or not" et "Gold Key Spotlight" en 1977...

Il dessine Bantou dans le comic book Tarzan en 1966 puis Tarzan en 1967 et enfin, il reprend en 1967 Korak son of Tarzan dans "Four Color" (publié chez nous par Sagédition) suite à la défection de Russ Manning parti dessiner les strips de Tarzan dans la presse quotidienne. Il poursuivra cette série chez Gold Key jusqu'en 1972 (date à laquelle la licence tombe chez DC Comics)...

En 1970, il illustre une reine de la jungle, cette fois : Leopard Girl (La fille aux léopards).

En 1972, il entame une toute aussi fructueuse collaboration avec DC Comics, pour laquelle il livre d’innombrables histoires courtes notamment dans "War spangled war stories" en 1972( on peut en recenser dans les revues Arédit, par exemple dans Spectral (2e série) N° 22 en 1983 : « Il faut sauver Sammy » ) et surtout il travaille avec l’immense Joe Kubert sur son Unknown Soldier puis il dessine des épisodes de la série Némesis dans "The Brave and the Bold" en 1980-81 sur des textes de Cary Burkett (publiés en France dans Flash n° 12 en 1984 ), Jason Bard et autres personnages mineurs de la galaxie DC dans Detective Comics, La Ligue de Justice en 1982-83, 23 épisodes de Blackhawk (textes de Mark Evanier) en 1982-84, série publiée en France dans Faucon Noir chez Arédit, des épisodes de Tomahawk, Jonah Hex en 1980, Bat Lash en 1981, Hawkman en 1982 (on peut retrouver la plupart des ces séries dans les petits formats Arédit en France), Phantom Stranger en 1982 dans "Swamp Thing", des histoires de guerre dans "Weird War Tales" (1982), Tarzan en 1984, Omega Men en 1986 (revue publiée en France par Arédit), Skywolf en 1987, Teen Titans, Agent 13 the Midnight Avenger et The Secret Six en 1988, The Shadow en 1989, etc.

Pour Marvel Comic Group, il poursuit Scoubidou à partir de 1977, et adapte d'autres franchises Hanna Barbera comme Dynomutt (1977), Capitaine Caverne (1978), Clue Club la même année et tout un tas de héros du fameux studio dans la revue "Laff-A-Lympics" (1978) puis le dessin animé Spider-Man en 1981 et 1984 et plusieurs films : Greystoke lord of the Apes avec Mark Evanier et S. Divono en 1984, Who framed Roger Rabbit avec Don fergusson et Daan Jippes en 1988, etc.

Pour Eclipse Comics, il dessine la série Crossfire (texte Mark Evanier) en 1986, Airboy, True Crime, etc.

On retrouve sa signature sur de nombreuses adaptations notamment de films Disney pour Whitamn comme The Black Hole en 1980, Tarzan, The Clash of the Titans en 1981, The Trap en 1983 (textes de W.B Dubay), The Count of Monte Cristo avec Steven Grant pour Classic Ilustrated et la récente série Hollywood Superstars avec son complice Mark Evanier en 1990 pour Marvel Comic Group, Pocahontas...

Il dessine pour Dark horse Comics un épisode de Indiana Jones avec Dan Barry en 1993-94, Indiana Jones and the spear of Destiny avec Elaine Dee en 1995, Quasimodo en 1996, etc.

On peut le lire dans The Big book of Vice en 1998 chez Paradox Press et Fanboy et "Mistery in Space" (DC) en 1999-2001.

Auteur de l'article

  • Fabrice Castanet