Pierre Dupuis

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PIERRE LEON DUPUIS

Ce dessinateur et scénariste qui a beaucoup œuvré dans le petit format est né le 02 novembre 1929 à Dieppe. Après des études au lycée, en philosophie, il a débuté avec Aigle Noir dans Gong en 1950 (Editions Elan).

Poussé par son ami Gillon, un client régulier de l’hôtel tenu par sa mère à Saint-Germain-des-Prés, il entre un peu plus tard aux éditions Vaillant où il livre divers petits récits complets (il débute avec "Le roi des montagnes bleues" dans Caméra 34 en août 1950) et remplace Gillon sur quelques planches de "Fils de Chine" en 1952 dans Vaillant.

Dans le même temps il travaille pour les Editions Mondiales ((« Au pays des Ouélés » en 1950 dans la collection « Le Fantôme ») puis surtout pour la SFPI puis MCL (de Jean Chapelle) de 1950 à 1970, signant de nombreuses couvertures et les aventures de plusieurs tarzanides, du broussard Alan Bruce dans Savane ou Tam-Tam (1955-56), de l'Indien Bison Noir (1957-60), du trappeur Kwai (1959-60), la série de SF Les Pirates de l’infini dans Zorro l’invincible puis dans le petit format Cap 7 sous le titre de Mac Gallan entre 1959 et 1965 (un album Glénat en 1977), Erik le viking (1965-67), Air Man (1968-70), la série de SF Commandant Titan dans Titan en 1963-64 (3 volumes chez Glénat en 1977 et 1981), Anton Marcus (dans Teddy), Aigle d'Or dans Arc-en-ciel, des couvertures et des récits complets dans le mensuel Signe de Piste (MCL/Alsatia) au cours des années 60 ("Au vent de la guérilla", 1969, Coeur de lions dans Geppo) et dans Zorro-Zig Zag, Zorro, Cap 7, Arc-en-ciel, Olac le gladiateur, Erik le Viking, M.15, Agent 333, Zappy, etc.

Entre-temps en 1953, il a démarré une collaboration avec le World Press Syndicate, dessinant Les Belles Histoires de l’oncle Paul pour Spirou (en tout, 35 récits avec Goscinny, Charlier et d’autres), "Les grands moments de l’histoire de France" dans Pistolin et il succède à Uderzo sur Marco Polo dans La libre Junior en 1953-54 sur un texte de O. Joly (un album est paru sous le titre « Le Mystère du dragon noir » aux Editions Michel Deligne en 1977). Il avait déjà remplacé ce dessinateur sur Belloy quelques années auparavant pour « Paris Graphic »!

Très prolifique, il travaille également activement pour "France Dimanche", "Ici Paris", "Bonnes Soirées", "La semaine de Suzette", "Fillette", "Allez-France", "La Vie Ouvrière", "Spirou" (Albéric Barbier en 1971), "Le Journal du Dimanche", "Ici-Paris", "20 ans" (Herminette), etc.

En 1960, il revient chez Del Duca, travaillant pour la « presse du cœur » (Intimité, Nous-Deux...), dans Hurrah, L’Intrépide, Télé Jeunes, dessinant notammentJack Driant dans "Hurrah!" qui devient Teleman dans "Télé-Jeunes" (1961-62).

En 1963, c’est aussi le retour aux éditions Vaillant avec des récits complets dans Vaillant ("La clé de la liberté", textes de Pierre Castex en 1967) puis Pif Gadget(récits écrits par Jean sanitas).

De 1964 à 1976, il reprend la série Mam’zelle Minouche dans "L’Humanité" à la suite de Poïvet (2 albums aux Editions Pressibus en 1991 et 1992).

On lui doit de nombreuses bandes dans les années 70 dont la série Les Empotés dans la revue Marius en 1973-74, Pantzie dans "Le Hérisson" en 1975 (1 album de Pantzie : « Des gondoles dans le pétrole » sortira en 1979 chez Glénat), Gallan, Phoebus, etc.

Pour Hachette (puis Dargaud), il dessine les 11 volumes de La seconde guerre mondiale de 1974 à 1985, ce qui le classe parmi les « dessinateurs historiques ».

Il réalise la série de SF Kronos avec Henri Filipini dans Captain Fulgur (2 albums : Kronos puis Objectif Kronos en 1980 et 1981 chez Dargaud), avant de se retrouver au sommaire de Télé Junior à l’orée des années 80 (il adapte la série télévisée Super Jaimie sur des textes de Jack Payet ou Sacha).

En 1978, il participe à l’album collectif "Les bleus en Argentine. Mundial 78" avec Roland Garel, Di Marco et Lucien Nortier et dessine "L’autre solution pour la France" aux éditions Service de l’homme, pour l’UDF.

En 1981, il entame l’illustration de biographies de personnages célèbres dont De Gaulle, Tito, Rommel ou Winston Churchill dans la collection "Les grands capitaines" (Dargaud) sur scénario, entre autres, de Guy Hempay et "L’Encyclopédie en bandes dessinées" (scénario Jean-Gérard Imbar, cinq albums de la série « La Vie » en 1981 aux Editions Philippe Auzou).

En 1986, il dessine la série érotique Jartyrella aux éditions Garancière ainsi qu’une bd publicitaire pour les laboratoires Roche et l’année suivante, il illustre "L’histoire de la Charente" chez Rameau (texte de Guillot).

En 1987, il dessine Les Fils du dragon (scénario Jean Ollivier) dans Vécu et Picabo, une série érotique dans Bédé Adult’.

Dans les années 90, il met en images "L’Aventure Olympique" (textes de Claude Moliterni puis Thierry Roland, 4 tomes chez Dargaud de 1990 à 1994), un album publicitaire pour les chantiers OTIS (Maintenance...salut les pros !, 1991), il réalise des albums érotiques de poche pour Média 1000 dont "Pendant la dernière guerre" (1995).

C’était également un syndicaliste très actif.

Il est décédé le 27 décembre 2004.

Auteur de l'article

  • Fabrice Castanet.