Pierre Le Guen

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pierre Le Guen est un dessinateur et scénariste français né le 12 janvier 1929 à Versailles. Son nom est parfois orthographié Pierre Leguen.

Il débute le 8 septembre 1946 dans le n° 8 de O.K, après gagné un concours de dessin organisé par ce journal. De 1947 à 1949, il y anime la série Tangor et collabore à la deuxième série de Pic et Nic. Il est également l'assistant de René Brantonne dans cette période.

En 1950, il rejoint l’équipe du journal Vaillant. En 1953, il reprend Hurrah Freddi de 1950 à 1951, puis Nasdine Hodja de 1955 à 1967. En 1956, il crée Jack Flash avec Roger Lecureux. Il dessinera cette série jusqu'en 1969. Un album intitulé Jeux de mains, jeux de vilains sera édité en 1961 sur un scénario de Roger Lecureux. En 2008, le Taupinambour le rééditera ainsi que Jack Flash contre l'Homme Invisible, sa première aventure. En 1976, il dessine deux récits de Stanislas Fox avec Jean Sanitas.

Dans le même temps, il travaille également pour les journaux Coq hardi, Mireille avec la série L'Orpheline du Cirque sur un scénario de Marijac et Pierrot avec Envoyé Spécial (scénario de Lucien Bornert).

En 1970, il anime Frank et Drago dans Formule 1 chez Fleurus et, en 1972, il conçoit le Capitaine Enfer pour les Pieds Nickelés magazine.

En 1974, il dessine le récit complet Capitaine Chérubin dans Pilote sur un texte de Gourmelen.

En 1976, il dessine le récit complet Arta-Bam sur un scénario de Guyot dans Formule 1.

En 1978, il dessine La Vie d’artiche sur des textes de Christian Godard pour Circus, repris un an plus tard en album chez Glénat.

En 1979, les éditions du Fromage éditent l'album de Nasdine Hodja : Nasdine Hodja l'insaisissable (scénario de Roger Lecureux) tandis que Glénat en éditera un autre album en 2005.

En 1980 et 1981, il travaille pour le studio Five Stars (avec Christian Gaty, Philippe Luguy, René Deynis and Max Lenvers) à l’adaptation de la série télévisée Albator.

On lui doit de nombreuses illustrations pour la jeunesse dans des collections comme Rouge et Or où il illustre les romans de Jean Ollivier, Hachette Junior ou l'Archer Vert.

Il s'est retiré du métier depuis les années 1980.

Liens externes

Auteur de l'article

  • Dominik Vallet