Philippe Luguy

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
© Philippe Luguy (2004)

Philippe Luguy, de son vrai nom Guy Liéron est né à paris le 29 novembre 1949.

Cet autodidacte rencontre Paul Grimaut (célèbre réalisateur de dessins animés) à 16 ans puis à 18 ans Christian Godard, René Pellos et Bonnet qui l’encouragent.

Après une page en guise de banc d’essai dans le fanzine Phénix en 1969 (« Trognon au pays des rêves »), il publie quelques planches dans Cols Bleus (journal de la marine nationale) en 1969, puis des rébus, des gags, des illustrations et des jeux dans divers Petits Formats de Chapelle entre 1970 et 1974, comme Frimousse, Frimoussette, Princesse ou Tartine mais aussi chez Sagédition (Pépito, Bugs Bunny, Tarzan, etc.), Aventure & Voyages (Akim, Lancelot, La Route de l'Ouest, etc.) et Lug (Kiwi).

Il livre quelques travaux plus valorisants dans Fripounet, Formule 1 (« les jeux du Père François » avec Nadaud), l'hebdomadaire Noir et Blanc, Amis-Coop (Léopold le hamster), Le Journal de Bibi Fricotin dans lequel il créé Coquelico et Le Journal des Pieds Nickelés où il créé Le Chevalier Cyril. Il décolle vraiment avec la parution en 1974 dans Fripounet puis Pif Gadget de Sylvio le grillon qui sera publié jusqu'en 1982 (textes de Jérina puis Gilbert Lyons, Luguy, Cothias).

Son premier album, Cyril et le château des 1000 diamants est publié en 1977 aux éditions Garnier.

Il travaille ensuite entre 1977 et 1978 pour de nombreuses émissions télévisées (décors caricatures, etc.).

En 1978-79, il fait partie du studio Five Stars avec Pierre Le Guen, Gaty, Deynis et Max Lenvers auquel on doit l'adaptation d'Albator (texte de Claude Moliterni) dans Le journal de Captain Fulgur (5 albums chez Dargaud en 1980-81).

Pour Dargaud, il illustre un roman de la collection « Lecture et Loisir » en 1980. En 1981, il reprend Malabar, suite au décès de son ami Poirier (ainsi que des storyboards pour la version animée) et il créé dans Gomme avec Jean Léturgie en 1982 sa série la plus connue, Percevan (11 albums chez Glénat entre 1982 et 2001) qui lui vaudra de rafler de très nombreux prix.

Il publie également Karolyn avec au scénario son complice de la période Sylvio, Lyons, chez Dargaud en 1989-90.

Liens externes

Auteur de l'article

  • Fabrice Castanet