Sergio Tarquinio

De Pimpf Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tarquino.jpg

Sergio Tarquinio est un dessinateur italien né le 15 octobre 1925 à Crémone en Italie.

Les débuts

Il débute comme peintre décorateur avant de publier sa première bd en 1946 aux éditions DEA : c'est le western Luna d'Argenta. L'année suivante, il dessine Blek e Gionni, une création de Roy d'Ami avant d'émigrer en 1948 en Argentine...

L'aventure argentine

Il y rejoint le fameux groupe de Venise : Hugo Pratt, Ivo Pavone, Mario Faustinelli, Alberto Ongaro, Breccia et Dino Battaglia au sein des éditions Abril. Il dessine des couvertures de "Misterix" (Gim Toro en 1949, par exemple), dessine El inspector Slop dans "El pato Donald" en 1948 sur des textes de Imero Gobbato, diverses séries (Cubiertas para los semanarios dans "Rayo Rojo" et "Salgari" en 1950, Simbar, el Sheik indomable dans "Rayo Rojo" en 1951, El secreto de la pirámide, dans "Rayo Rojo" en 1952, La dinastia de los mantaras dans "Rayo Rojo", en 1952, Yukali dans "Misterix", 1956) et créé notamment Alan Blood dans "Misterix" et "Salgari" en 1948-52 (et Rodéo en 1953-54) qui se révèle un énorme succès là bas.

Le retour

De retour en Italie en 1952, il réalise des planches pour "Ardito" (Marussia dans le n°17, traduit par Lug en Maroussia dans Fox n°19-23) et pour les "Classici Illustrati" puis dessine pour Dardo le western Ray Fox en 1953-54 (White Rider alias Le cavalier blanc dans Heroic (grand format) en 1955-56) et Condor Gek (1955), publié en France dans Ouest Magazine. Il met aussi en images des récits complets dans "Capitan Walter" (Rettlineo d'arrivo dans le n°82, publié en France dans Plutos n°15 sous le titre Ligne d'arrivée)... Il dessine entre autres Il forzati dell aventura (Les forçats de l'aventure dans Rodéo 43-47).

Marché anglais

Ensuite, il travaille pendant 4 ans pour les revues du studio Roy d'Ami et pour la Fleetway (Crazy Horse en 1956, Billy the Kid, publiés chez nous chez Sagédition, Jim Canada,Tex Tone, Davy Crockett alias Caribou, cf. Impéria, divers westerns dont certains repris en France dans Casse-Cou (Edi-Europ)....).

Collaboration avec Bonelli

En décembre 1959, il rencontre Sergio Bonelli (Cepim) et entame avec ce dernier une collaboration qui donne Giubba Rossa (4 épisodes qui constituent une "suite" de Jim Canada, publiée dans Spécial Rodéo n°8 et rééditée dans Mustang n°20 sous le titre Tunique Rouge) et Il Giudice Bean d'après le fameux juge Roy Bean : 6 épisodes écrits en 1960 et publiés en France dans Spécial Rodéo sous le titre de Jim Clark (n°13 et 19 à 21). Des deux comparses, on peut lire en France dans Spécial Rodéo le western Le rebelle aux n°22 et 27. En 1965, Tarquinio dessine des aventures de Superman et Batman pour Mondadori, les aventures du trappeur Red Buck avec Cesar Mellonalli en 1966 dans "Nuova Collana Araldo" (publié dans Spécial Rodéo n°23 et 31 et Spécial Kiwi n°105) puis il commence à partir de 1966 son long travail sur la saga de Storia del West (La Route de l'Ouest) : il en dessinera de nombreux épisodes jusqu'en 1980. En 1981-84, il produit plusieurs épisodes de Ken Parker (Long Rifle) puis dessine Il Fra due Bandiere et Nessuno en 1985-86 dans "Il Giornalino". Côté humoristique, citons de lui Picchio et Tim...

En France

On peut lire certains récits de Tarquinio (notamment période anglaise) dans les revues de Edi-Europ (Casse-Cou (Edi-Europ) n°13 : Le dernier train) ou (Sagédition (Crazy Horse, de nombreux récits complets dans Heroic (grand format) tel Le coffre de l’amiral ou encore dans Jim Taureau comme L’homme du soleil volant dans Jim Taureau n°7 en 1959, Les pirates du grand fleuve dans Jim Taureau n°14, la même année et la série Pocahontas, la princesse indienne dans Jim Taureau 65, etc.).

on lui doit aussi quelques épisodes de Thierry la Fronde aux éditions Oz.

Auteurs de l'article